Avatar
Signaler ce profil
Alliés
Aucun pour l'instant
Adversaires
Aucun jusqu'à présent
Opposants
Aucun jusqu'à présent
Emmi456
Score actuel: 158 points ?
Commentaires publiés: 0
Arguments publiés: 4
Débats crées: 0
Efficacité: 42% ?
Membre depuis: plus d'un an

Informations personnelles:

Sexe : Homme
Age : 44 ans
Originaire de : Beerburrum, Queensland, Australie
Les 10 dernières participations de Emmi456 aux débats
Emmi456 a réagi négativement dans le débat :

Pour ou contre Facebook ?

Je suis d'accord avec Amandine que la plate-forme de Facebook facilite un genre de communication « irréel ». Pour moi cette irréalité vient du fait que la personnalité d'un individu n'est pas une chose fixe. Nos actions et réactions dépendent beaucoup de situations auxquelles nous sommes confrontées. C'est la nature de l'homme - nous sommes les êtres multidimensionnelles. Mais chez Facebook, la personnalité se réduit jusqu'à une fiche d'identité. On n'a qu'une personnalité, vu par tout le monde (du moins, tous ses « amis »). Alors, on se présente d'une manière limitée, acceptable pour le plus grand nombre des personnes possibles. Donc pour moi l'usage de Facebook est, dans un mot, inconfortable. Cependant, il va de soi que le Facebook est une plate-forme très utile pour rester en contact avec des autres, en particulier les amis qui habitent outre-mer. De plus, c'est une façon géniale d'organiser les évènements et les fêtes. Si je n'avais pas un compte, il y aura beaucoup d'évènements sociaux que passerait à côté de moi. Cela serait inconfortable aussi. Voilà le piège des réseaux sociaux…Quoiqu'on fasse, on est perdante !
Publié il y a plus d'un an
Emmi456 a réagi négativement dans le débat :

L'adoption dans un couple homosexuel, êtes vous pour ou contre ?

Je veux faire face à l'argument qui apparait beaucoup dans ce débat - que l'enfant a le droit d'avoir une femme et un homme comme parents, car c'est la situation « naturelle ». Puisqu'on parle de ce qui est « naturelle », il ne faudrait pas oublier que depuis l'aube de l'humanité, des enfants ont été élevés souvent dans une famille monoparentale. Souvent, les familles s'améliorent après un divorce. Il semble que si on croit que les enfants ont un droit d'avoir les deux sexes comme parents, faut aussi croit que le divorce est immorale, ou que c'est immorale d'avoir un enfant avec quelqu'un qui ont une maladie mortelle. Moi je préférerais avoir une famille qui fonctionne bien, qu'une famille qui ne fonctionne pas, mais qui a deux parents de sexes différents.
Publié il y a plus d'un an
Emmi456 a réagi négativement dans le débat :

L'euthanasie en France, doit-on la légaliser ?

Enfin je veut dire que je suis d'accord qu'il y a un certain risque lié au l'autorisation de l'euthanasie, mais ce n'est pas un risque qui serait impossible à gérer.
Publié il y a plus d'un an
Emmi456 a réagi négativement dans le débat :

L'euthanasie en France, doit-on la légaliser ?

Moi, je suis pour la légalisation de l'euthanasie. Certes, l'euthanasie représente un problème éthique. Je dirais qu'au niveau fondamental, il s'agit de la tension entre la moralité du patient, et la moralité des autres qui s'imagine au rôle de réalisateur de l'acte en question. Il faut rappeler que les conséquences sont ressenties chez le patient, donc, à mon avis il est le choix du patient qui est le plus important. Il ne faut pas oublier qu'il y a des patients qui arrivent à la conclusion que pour eux, le choix morale, c'est la mort. Je crois que le cas de Vincent Humbert en fournit une illustration de cela. Il est triste que ses sentiments à propos de son propre mort sont secondaire vis-à-vis les arguments des autres. Au forum il semble d'être beaucoup de références au risque d'être tuer si l'euthanasie était autorisée. Certains pensent que légaliser l'euthanasie, ca va réduire la qualité de services de santé au point qu'il n'est pas sécurisé de les recevoir. Pour eux, j'imagine que les images qui viennent à l'esprit quand ils pensent au l'euthanasie, c'est les hôpitaux sous pression de maximiser les profits, qui sont encouragé de hâter des processus…ou bien les relatifs méchants qui ont l'héritage à gagner par la mort du patient… Ou simplement les médecins sadiques. Les partisans de cette vue disent que ces situations iraient réalisés de façon régulière si on permette l'euthanasie. Il y a des autres qui sont moins pessimistes et plus nuancé dans leurs arguments, dont lesquelles je m'associe. Ils disent que si l'introduction de l'euthanasie est accompagnée de législation qui adresse spécifiquement la situation ou un patient n'a pas la capacité de consentir, cela marcherait bien. J'émets de vives réserves quant aux patients vulnérable, mais dans le contexte de législation bien fait, on pourrait dire que le risque lié au traitement par un médecin n'augmentera pas.
Publié il y a plus d'un an
Les 10 derniers débats crées et publiés par Emmi456
Pas de débats crées pour l'instant
Les 10 derniers messages reçus ?

Pas de messages pour l'instant

Connectez-vous pour envoyer un message à Emmi456