L'euthanasie en France, doit-on la légaliser ?


On ne peut penser euthanasie sans penser à Vincent Humbert.
En septembre 2000, Vincent Humbert attrape accident. Le verdicte des médecins tombe : il est tétraplégique, muet et aveugle.

Vincent Humbert ne peut se résigner à passer ses jours dans cet «état» et demande au président de la République, Monsieur Chirac à l'époque, de lui accorder le droit d'euthanasie. M.Chirac réfuse, et c'est donc grâce à sa mère, ainsi qu'au corps médical, qu'il mets fin à ses jours.
Pourquoi en 2011 refuse-t-on toujours en France le droit d'euthanasie à tous ces gens qui souffent, qui préfèrent la mort aux souffrances ? Pourquoi refuse-t-on la légalisation de l'euthanasie alors même que l'on sait tous qu'elle est pratiquée dans beaucoup d'hopitaux ?

Etes-vous pour ou contre l'euthanasie en France en 2012 ? Doit-on inculper et juger les personnes ( famille, médecin...) qui pratiquent ou ont pratiqué l'euthanasie ? A vos claviers !

Pour la légalisation

68%

Ajouter un argument

Contre l'euthanasie

32%

Ajouter un argument

Convaincant ? 164
 amandineg (1905)

Le débat sur l'euthanasie est plutôt délicat et polémique. Moi, j'ai choisi de plaider pour. En effet, lorsqu'une personne désire mourir, a-t-on le droit de l'obliger à rester en vie ?
Respecter son choix n'est-ce pas là une des plus belles preuves d'amour ?
Si l'être humain est gravement atteint, il reste quand même maître de sa vie, maître de ses choix. Je trouve que pratiquer l'euthanasie est en quelque sorte un service que l'on rend. C'est lui accorder une mort propre, sans trop de souffrance, plutôt qu'une mort sale où l'être à subit mille tourments...Cela ne devrait pas être considéré comme un assassinat puisque ça n'en est pas un, c'est un ' suicide assisté ' en quelque sorte, suicide car c'est le patient lui-même ou sa famille qui a pris cette décision. Je pense donc que la France devrait légaliser l'euthanasie ( ce qui ne signifie nullement la banaliser ! ), et être ainsi le deuxième pays, après les Pays-Bas, à accorder un droit de dignité aux mourants.

Publié le 14/08/2011 à 16:42 par XX.XX.220.34
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 19
 Sebastien (2793)

Amandine, je comprends ton argument, mais que ferais-tu si tu étais dans la peau d'une infirmière sur laquelle pèserait la charge de mettre fin de façon prématurée aux jours d'un patient ?

Publié le 14/08/2011 à 17:37 par XX.XX.84.204
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 52
 amandineg (1905)

Sans AUCUNE certitude je pense que je respecterais ce que désire mon patient. Et toi? Pourrais-tu vivre en sachant que l'homme qui te supplie d'abréger ses souffrances continue de vivre indecemment, dans les pires souffrances ?
Pourrais-tu continuer à voir sa déchéance physique un peu plus tous les jours ?
Et si demain ( ce que je ne te souhaite pas ) tu venais à avoir un accident, (ou un de tes proches venait à en avoir un ) que tu venais à ne plus pouvoir t'assumer toi même, que tu venais à vivre une vie de misère, voudrais-tu continuer à vivre comme cela ou ' partir' ?

Publié le 14/08/2011 à 18:43 par XX.XX.220.34
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 36
 dumdum (1384)

je suis tout à fait d'accord avec toi Amandineg. Si je venais à avoir un accident grave, je ne voudrai pas continuer de vivre sans pouvoir moi même couper ma viande ou à aller tout seul au toilettes

Publié le 14/08/2011 à 20:40 par XX.XX.61.149
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 13
 Mel (1189)

Je suis d'accord, je ne pourrais pas être cette infirmière chargée d'euthanasier un patient, aussi souffrant qu'il soit ...

Publié le 15/08/2011 à 21:07 par XX.XX.131.133
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 16
 Amandine (2378)

Pourtant parfois il faut le faire... Meme si personne ne veut être à l'origine, parfois c'est encore plus dur de laisser le malade souffrir.

Publié le 28/08/2011 à 17:00 par XX.XX.131.113
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 mathild (59)

l'infirmière à pour but d'aider son patient. pas de le maintenir en vie dans un état lamentable.
sans être infirmière, je peux te dire que vu l'état de ma grand mère pour elle comme pour son entourage, je serai capable d'être cette infirmière qui mettra fin à ces jours. je ne veut pas que ces derniers moments sur terre ne soient qu'atrocités, malheurs et souffrances!

Publié le 17/10/2014 à 00:13 par XX.XX.3.128
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 47
 Pacos (2497)

Je suis d'accord avec Amandine, je rajouterai que l'euthanasie existe déjà, pratiquée par de nombreux confères médecins. Cependant cela se fait dans l'illégalité et dans l'impossibilité de vérifier avec certitude la volonté des patients.
La volonté du patient devrait primer, une fois qu'il a été vérifié et re-vérifié que telle était bien sa volonté.

Il faut un cadre légal encadrant la pratique, on ne peut ignorer la demande, le corps médical et paramédical a bien conscience que ce n'est pas la tâche pour laquelle il travaille chaque jour mais faire la sourde oreille est bien pire.

Publié le 15/08/2011 à 11:23 par XX.XX.67.207
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 11
 Amandine (2378)

Un cadre légal, c'est toujours souhaitable. Ca permet de réaliser des controles, d'éviter les abus et les pratiques secrètes. Ca me parait nécessaire !!

Publié le 28/08/2011 à 17:10 par XX.XX.131.113
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -20
 bedave (468)

Amandine, oui maintenant que c'est légal, on pourra crée un business du suicide assisté.
On est arrivé à l'apothéose de la société de consommation; on peut consommer sa mort.

Publié le 06/02/2013 à 22:21 par XX.XX.179.162
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 14
 Hugues (166)

Vous dites qu'en aidant une personne à mourir on lui rend un service, mais ne pensez-vous pas que si on légalise l'euthanasie en France, certaines familles qui ont à « gérer » la longue maladie d'un proche pourraient être trop souvent amenés à abdiquer trop vite et utiliser l'euthanasie de façon trop systématique ? Un peu pour « abréger » les soucis que la personne malade leur cause au quotidien.

Publié le 10/12/2011 à 18:05 par XX.XX.138.77
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 12
 anonymous (475)

Tant que c'est la personne concernée qui décide tout va bien, encore faut-il qu'elle puisse communiquer son souhait de mourrir et avoir conscience de ce qu'elle fait qu'en on lui tendra le papier à signer qui déclarera qu'elle souhaite être tuée. Bon je suppose qu'il y aura le suivi de psychologues, sérieux et pas charlatans...
Pour moi le problème viendrait de la difficulté de mise en place et de contrôles des protocoles liés à l'eutanasie quand je vois certaines pratiques dans certaines maisons de retraites et la façon dont les patients y sont considérés, pareil dans certains hopitaux qui sont en sous effectifs par manques de moyens. Il ne faudrait pas que cette pratique, en déviant dans le futur, ouvre la porte à des pratiques plutôt inhumaines tel qu'on peut en rencontrer dans le roman Soleil Vert.

Publié le 22/10/2012 à 14:45 par XX.XX.20.4
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -7
 zizi (6)

je ne sais pas quoi vous dire chapeau, on a les memes idées!c'est ce je voulais dire

Publié le 10/04/2013 à 15:20 par XX.XX.33.59
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 clashmat10 (619)

Je suis d'accord de A à Z, c'est exactement la réponse que j'aurais mis ! Respecter les choix de tous, une personne souhaite mourir plutôt que choisir le suicide qui pose problème à la société, pourquoi pas mourir en toute dignité et tranquillement sans souffrir, on doit laisser la décision de sa vie à nous même !

Publié le 29/06/2017 à 17:22 par XX.XX.130.153
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 50
 bibifok26 (90)

OUI
Car on peut, et je veux, mourir dignement, surtout quand on n'est handicapée a plus de 85%. Car en plus de souffrir physiquement (syndrome cérébelleux qui me laisse 1 JB mais à JAMAIS DANS UN FAUTEUIL qui me retirent à jamais mon équilibre une élocution incorrecte, hémiplégie gauche, oedème dépendante de tous mes gestes quotidiens, habillage...) et MEPRISE de tous, dès que je dois sortir...faire mes courses...où autre...sortir de chez moi.
D'accord je souffre énormément MORALEMENT mais...PHYSIQUEMENT aussi.
On est entouré de valides qui ne ns comprennent pas & sa propre famille aussi.
De ces valides, vu leur comportement, ne ns veulent pas, dc on ne peut pas sortir de chez ns sans qui se passent qqch, dc où est notre droit de vivre? On en a pas, condamné à rester chez soi,
DONC laissez-moi-MOURIR ON N'EMMERDERA PLUS PERSONNE et je serai tranquille. J'EMMERDERAI PERS. ET PERS. NE ME POURRIRA LA VIE.
Vs devez pensez que g ma tête car je parle comme il faut donc pk je veux mourir, et ben justement là c 1 de mes soucis car les gens me voyent en fauteuil avec une élocution difficile donc je suis perçu comme un déficient mental et JE N'EN PE PLUS DETRE PERCU comme une MONGOLE par tous ces valides, de ne jamais être perçu simplement comme un handicapé moteur.
Ma vie est déjà très difficile...MERDE JE VEUX CREVER...

Publié le 20/08/2011 à 14:50 par XX.XX.7.57
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 35
 Max (6309)

Merci pour ce témoignage très touchant et très émouvant pour moi!
Je n'ai pas le droit ni l'intention d'affirmer que si on parle si lucidement et on arrive à très bien s'exprimer par écrit toute envie de mourir est peut-être injustifiée et prématurée...

mais de l'autre côté j'ai envie de dire que même une vie fortement handicapée par une maladie grave vaudrait peut-être quand même le coup d'être vécue?
Ne connait-on pas dans l'histoire des écrivains, poètes ou musiciens qui ont laissé des oeuvres extraordinaires à l'humanité alors qu'ils étaient gravement souffrants ou handicapés ?

En tout un grand bravo pour ce témoignage et courage bibifok26 !

Publié le 27/08/2011 à 17:07 par XX.XX.169.172
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 37
 Noroyne (1664)

L'affaire Vincent Humbert aurait très bien été choisie si elle ne comportait pas quelques détails obscurs.
Primo, le kinésithérapeute de Vincent affirmait que ce dernier riait la veille de sa mort, qu'il faisait des blagues et qu'il n'était pas un 'légume' tel que le décrivait sa mère.
Secundo, le jour de la mort de Vincent est sorti 'Je vous demande le droit de mourir'.
Cette affaire a été très médiatisée , très utilisée par les associations pro euthanasie mais pas forcément de la bonne manière.
Au Pays-Bas l'euthanasie a été légalisée et semble bien encadrée.Notamment, le médecin doit être présent et doit rendre compte de son acte aux autorités de police.
Malgré les abus, cela a certainement été une bonne chose de légaliser l'euthanasie car :
- l'euthanasie est enfin connue dans les textes de lois
- cela permet au médecin de ne plus être le seul à porter la responsabilité de cet acte.
- permettre aux patients en stade terminal de cancer, ou qui dépendent entièrement des autres parce qu'ils sont paralysés, ou même ceux qui souffrent de maladies incurables de mourir dignement.

Publié le 15/08/2011 à 11:33 par XX.XX.67.207
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 25
 drumm92 (298)

l'euthanasie est une bonne chose , imaginez vous completement demolie suite a un accident ou je ne sais quoi , vous trouver sa normal vous de vivre dans la souffance et de ne pas avoir le droit de vouloir mourir et bas moi non , c'est pour cela que je plaide pour , pratiquer l'euthanasie c'est rendre un service a une personne qui vous le demande ,

Publié le 24/10/2011 à 17:59 par XX.XX.232.73
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 24
 Sarah (4281)

Moi aussi je suis pour l'euthanasie dans le but d'abréger les souffrances des personnes gravement malades pour lesquelles la médecine ne peut plus rien faire.

Je peux comprendre les drames que vivent les parents face à leurs enfants tétraplégiques. Je comprends qu'au bout d'un certain temps, ils peuvent être tentés de prendre cette décision par contre il ne faut pas oublier l'aspect psychologique.

Je suis persuadée que les personnes qui décident d'euthanasier leurs proches devraient être épaulées par un psychologue qui les aidera à travers cette épreuve difficile.

Publié le 16/08/2011 à 11:48 par XX.XX.122.38
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 22
 amandineg (1905)

Je suis d'accord avec toi Sarah, la famille devraient être suivie par un psychologue après l'euthanasie pour pouvoir faire le deuil de tout cela.
Je rajouterais que la famille devrait également être suivie régulièrement, et ce avant la prise de cette décision, car vivre quotidienne avec une personne gravement malade n'est jamais 'bon' ( pour le moral, pour les relations avec autrui...)

Publié le 16/08/2011 à 16:56 par XX.XX.170.31
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 13
 Mathialda (2631)

Le psychologue ne pourra rien changer au fait qu'on vous enlever une personne chère a vos yeux. Une personne consciente, vivante, qui a des droits.
Personellement mon père a un cancer en phase terminale et je ne laisserais personne l'euthanasier, c'est atroce de se dire que quelqu'un aurait le droit de vie ou de mort sur votre propre personne ou sur quelqu'un.
On dois disposer librement de son corps. Et quel psychologue oserait dire a une famille détruite que c'était pour leur bien? J'ai rencontrer un tas de psychologues tous sans aucune exception m'ont dit de m'accrocher et que tout pouvait toujours s'arranger.
J'ai posé la question a mon père de savoir si il voulait etre euthanasié car apres tout la question ne se pose qu'a lui, c'est a lui de décidé. Il m'a répondu « Aujourd'hui les medecins font tout pour que je ne souffre plus, mais ce qui me ferait le plus souffrir c'est de ne plus jamais vous revoir ».

Publié le 23/11/2012 à 11:59 par XX.XX.215.1
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 6
 Mathialda (2631)

(Suite de mon premier commentaire)

Après ceci on peut dire que la simple volonté de vivre devrait etre supérieure, ces personnes malades ont avant tout besoin de soutien, d'amour, d'affection et pas de tristesse, de pitié. ils veulent être comme tout le monde laissons leur une chance de vivre !

Publié le 23/11/2012 à 12:00 par XX.XX.215.1
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 15
 Emma (1054)

Pour certaines personnes Dieu seul est maître de la vie et de la mort, alors que d'autres ne peuvent supporter de voir leurs proches souffrir dans les unités de soins palliatifs. N'oublions pas que l'euthanasie consiste à mettre fin à la vie d'une personne atteinte d'une maladie incurable.

En fait ce qu'il faudrait déjà faire avant de légaliser l'euthanasie en France, c'est de savoir à qui il revient de prendre la décision finale d'euthanasier un malade. Au corps médical, à la famille ou au malade lui-même ?

Il faut voir qu'outre des problèmes d'ordre moral, la légalisation de l'euthanasie peut poser des problèmes juridiques. Aux Pays Bas l'euthanasie est un acte légal, la Suisse quant à elle permet l'assistance au suicide.

Moi personnellement je suis pour la légalisation de l'euthanasie mais après chacun est libre de prendre la décision qui lui paraît bonne.

Publié le 21/08/2011 à 14:58 par XX.XX.86.172
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 14
 Margaux (410)

Je n'ai jamais été confrontée au problème de l'euthanasie mais je suis persuadée que prendre cette décision doit vraiment être très très difficile.

Je pense quand même que si l'un de mes parents était gravement malade et sans aucun espoir de guérison,
alors je pense que je serai d'accord pour respecter sa décision.

A quoi bon prolonger la souffrance d'un proche et en même temps souffrir soi même en le voyant ? Je pense que c'est mieux pour tout le monde.

Publié le 23/08/2011 à 00:11 par XX.XX.22.184
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 13
 Constance (2922)

Moi personnellement je suis pour le droit a l'euthanasie. Certaines personnes trouve ca inhumain, que c'est contre les principes de la religion ou encore pas éthique. Mais de quel droit quelqu'un peut interdire à une personne souffrante et sans aucun espoir de guérison de partir si elle le souhaite. Je trouve que si l'euthanasie serait légalisée, ça permettrait à chacun de décider de son sort.

Publié le 19/08/2011 à 12:07 par XX.XX.29.137
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 12
 Tyki (683)

Sujet polémique que l'on a là, mais qui n'en reste pas moins, très intéressant.

Je pense très sincèrement que l'euthanasie est une bonne chose.
Que je sache selon l'article 221-1 du code pénal « Le fait de donner volontairement la mort à autrui constitue un meurtre. Il est puni de trente ans de réclusion criminelle. »

Un meutre est donc, décider du destin d'une personne, décider de lui ôter la vie. Or l'euthanasie est interdite. Donc quand un homme, au bout du rouleau, handicapé, qui ne guérira pas, demande à ce que l'on lui ôte la vie et qu'on lui refuse cette faveur, on décide donc du sort de sa vie non ? C'est exactement la même chose que le meutre si l'on suit ce raisonnement. Car oui je pense, que la seule vie sur laquelle l'homme à droit de vie ou de mort, c'est sur la sienne. Et le fait qu'un homme vous refuse le droit de mourir implique qu'il décide de votre sort, imaginez la frustration ressenti par l'homme qui demande juste à mourir.

Une personne malade, condamnée et destinée à mourir va souffrir mentalement et physiquement, mais elle ne peut pas décider de mourir, car c'est contraire à la loi. Donc selon la loi, la personne qui délivrera le malade de ses souffrances sera une criminelle aux yeux de la justice ? Est-ce juste ? Je ne trouve pas. Délivrer quelqu'un de ses souffrances n'est pas un crime, c'est une preuve d'amour et de courage. C'est mon avis.

Publié le 05/08/2012 à 05:16 par XX.XX.213.7
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 3
 Maika (138)

Je pense comme toi que permettre de partir à une personne qui est en phase finale d'une maladie incurable ou unepersonne tétraplégique c'est un geste d'amour. Ils peuvent rien faire seuls pour se deliver de leurs souffrances aussi bien physiques que morales. Nous, nous pouvons prendre la décision mais la loi aujourd'hui nous l'interdit et au nom de
quoi ? Je pense que les personnes qui sont opposées à l'euthanasie devraient faire un séjour en soins palliatifs, ils changeraient vite leur opinion !

Publié le 06/08/2012 à 19:51 par XX.XX.159.105
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 11
 simon06 (409)

Je suis favorable à ce qu'on légalise l'euthanasie en France car de plus en plus de pays vont dans ce sens. Quand on voit parfois certaines personnes qui passent les derniers mois de leur vie complètement épuisées par la maladie, on se dit que la société doit leur laisser le droit de mourir dans la dignité.

Publié le 27/11/2011 à 11:34 par XX.XX.69.52
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 8
 Marie (7005)

Je suis pour le droit à l'euthanasie mais il faut aller prudamment avec chaque décision définitive. On ne peut pas juste conclure qu'un pépé de 95 ans ca fait déjà 3 ans qu' il séjourne dans une maison medicalise, ca coûte cher alors peut-être on va penser du coup à l'euthanasie...

Si un jour la loi sera votée il faut que ca soit réalisé sous le strict contrôle de la justice et des médecins pour éviter des abus.
L'euthanasie doit être réservée pour les cas de malades souffrants atrocement et sans aucune chance de guérison.
La décision devrait être en priorité celle de la personne malade et pas uniquement celle de sa famille qui voudrait éventuellement faire partir plutôt la vieille tante pour toucher l'héritage.

Publié le 15/08/2011 à 14:25 par XX.XX.41.17
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -38
 colonel (219)

ceux qui le pratiquent sont des meurtriers qui meritent la prison a vie

Publié le 28/12/2011 à 18:45 par XX.XX.211.230
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 Tyseah (95)

Selon toi est-ce plus cruel de tuer une personne ou de la laisse agoniser des années avant sa mort ?

Publié le 05/05/2015 à 10:07 par XX.XX.32.34
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 8
 Maya (2315)

Tout a fait pour le droit a l'euthanasie. Chacun a le droit de décider tout seul de son sort. Rappelez vous des discussions à propos de l'IVG, la loi est passée et chacun est libre de faire ou pas, mais il a le choix.

Publié le 07/09/2011 à 20:25 par XX.XX.149.172
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 7
 jibé (752)

Combien de temps le débat sur l'euthanasie en France va encore occuper l'espace médiatique ? Cette question doit trouver une réponse au plus vite pour éviter les affaires en justice et la détresse de nombreux malades incurables qui souffrent tous les jours en France.

Publié le 09/11/2011 à 14:31 par XX.XX.146.35
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 7
 Marion (494)

L'euthanasie c'est un peu le même problème comme à l'époque avec l'IVG.
Il y avait des voix pour et contre. La loi est passée et aujourd'hui la femme en France est libre de choisir. Moi personnellement je suis pour l'euthanasie et je trouve que la loi devrait en autoriser la pratique mais dans des conditions bien précises pour éviter tous les excès possibles.

Publié le 12/12/2011 à 13:12 par XX.XX.144.64
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 7
 maxmara (268)

Oui, toute personne a le droit de décider de sa mort. Mais avant l'euthanasie, tout ça doit être analyser minutieusement par des psychologues qui jugeraient si l'acte est essentiel pour l'individu ou seulement passager.

Publié le 11/01/2012 à 21:57 par XX.XX.51.186
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 8
 Marie (7005)

D'accord avec toi chaque personne a le droit de décider de sa mort. Mais alors par exemple si le malade se trouve en phase finale d'une maladie incurable et il est déjà inconscient depuis plusieurs mois à quoi bon de lui envoyer un psy ?

Publié le 12/01/2012 à 12:25 par XX.XX.152.51
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 7
 Bastien (413)

La proposition de la loi était écartée par les sénateurs alors que la grande majorité des Français soit pour la légalisation de l'euthanasie. Je me demande si ça serait pas mieux de faire un référendum sur l'euthanasie en France pour que tout le monde puisse s'exprimer et pas seulement des mecs d'un certain âge qui siègent au Sénat depuis des décennies pour certains ! Combient de ces sénateurs étaient confrontés au problème d'euthanasie dans leur vie ? Alors ils sont peut-être mal placés pour dire oui ou non. Moi je suis pour la légalisation parce que chaque personne doit être libre de décider de partir si les souffrances à cause d'une maladie incurable deviennent insouportables !

Publié le 11/02/2012 à 14:20 par XX.XX.151.171
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 7
 Gabig (284)

Je ne comprends pas comment une loi peut empêcher une personne en phase terminale d'une maladie incurable de mourir dignement au lieu d'agoniser dans de souffrances atroces. J'espère que François Hollande sera élu et va tenir ses promesses pour faire bouger les choses au niveau de l'euthasie en France. Au nom de quoi on devrait laisser souffrir les malades et leurs familles... il y en a marre pas de ceux qui décident toujours à la place des autres sans être jamais confrontés au problème !

Publié le 12/02/2012 à 14:36 par XX.XX.157.23
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 6
 Fabienne (582)

L'euthanasie en France ce n'est pas un nouveau débat mais là je crois vraiment qu'il faut légiférer sur la question car ça devient une vraie question de société et on peut se permettre de repousser cette réforme de l'euthanasie en France indéfiniment.

Il faut bien se dire que chacun de nous a le droit de mourir dans la dignité et que par ailleurs quand un malade souffre c'est tout son entourage qui est par ailleurs dévasté, alors à quoi s'acharner à continuer de prodiguer des soins lorsqu'un malade est déjà à l'agonie ?

Publié le 01/10/2011 à 17:09 par XX.XX.83.109
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 5
 Carl (437)

L'euthanasie en France, voilà un sujet qui pourrait animer les débats de l'élection présidentielle 2012, en tout cas moi je suis en faveur car personne ne doit être soumis à subir des douleurs incurables.

Publié le 31/08/2011 à 16:46 par XX.XX.202.56
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 5
 Max75 (173)

Je trouve que chacun est libre de choisir la fin de sa vie. Pour ma part, je suis pour le droit à l'euthanasie. Ceux qui sont contre à mon avis c'est surtout des labos, maisons de retraite, cliniques et certains médecins. Si tous les vieux qui consomment un max de soins décideraient de partir sans se soigner coûte que coûte alors ça va leur faire un sacré chiffre d'affaires en moins. Mieux vaut pour eux probablement qu'ils souffrent et dépensent jusqu'au dernier sou pour se « soigner  » en utilisant leurs médicaments ou leurs services de réanimation remboursés par la Sécu. Si le
gouvernement ne va rien faire pour encadrer clairement ce problème de l'euthanasie en France, les gens peuvent se servir de la loi Leonetti qui peut être interprétée de différentes façons.

Publié le 16/02/2012 à 12:29 par XX.XX.149.89
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 4
 Shan (76)

Je suis « pour » l'Euthanasie si la France met en place des critères importants pour euthanasier un patient :
-Le patient doit être capable et conscient de sa demande.
-De manière volontaire, répétée et réfléchie.
-Ne résulte pas d'une pression extérieure.
-Ayant une pathologie incurable, inapaisable et insupportable.

Publié le 17/01/2015 à 22:40 par XX.XX.55.151
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 3
 maria47 (129)

Je trouve naturel que quelqu'un qui ne veut plus souffrir souhaite et PUISSE mettre fin à ses jours. Il faut de très bons arguments, évidemment, mais j'estime que quelqu'un de malade ne pouvant plus du tout profiter de la vie ne DOIT pas être forcé d'endurer son existence jusqu'au bout. C'est le confiner à cette souffrance qui est affreux...

Publié le 17/06/2012 à 18:42 par XX.XX.8.194
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 Veronica (643)

Oui pour l'euthanasie en France mais bien encadrée. Déjà la personne en question il faut qu'elle soit d'accord, après le médecin doit donner clairement son avis à propos de l'état du patient et sur les éventuelles chances de guérison. Autrement nous pouvons assister aux abus. Il ne faudrait pas que cela devienne une pratique courante mais toujours une décision mûrement réfléchie pour les malades qui souffrent beaucoup trop de maladies incurables.

Publié le 19/02/2012 à 19:09 par XX.XX.151.234
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 zepuce (1072)

Je suis pour si ca permet au demandeur de ne plus souffrir et de partir dignement. Pour celui ou celle qui procède à l'euthanasie, ca ne doit pas être facile.

Publié le 18/03/2012 à 23:10 par XX.XX.254.251
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 Maryse (1096)

Je pense qu'aujourd'hui il est grand temps de faire passer en France une loi qui autoriserait chacun de décider librement en matière d'euthanasie. Pourquoi interdire de partir librement à une personne atteinte d'une maladie incurable et la forcer à vivre
dans les souffrances ? Prenons un bon example de nos voisins qui ont autorisé l'euthanasie permettant aux malades incurables mourir dans la dignité.

Publié le 23/04/2012 à 14:37 par XX.XX.138.77
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 Berenice (482)

Je suis pour la loi qui autoriserait clairement l'euthanasie en France. J'espère que monsieur Hollande qui se prononcait pour fera vite avancer les choses une fois élu. On ne peut pas prendre ce problème à la légère et la loi doit clairement déterminer tous les cas se qualifiant pour pratiquer l'euthanasie. Pour moi l'euthanasie devrait être autorisée uniquement sur la demande du malade ou de sa famille la plus proche dans le cas d'une maladie irréversible sans aucune chance de guérison.

Publié le 27/04/2012 à 11:32 par XX.XX.163.142
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 1
 Pensée (176)

L'euthanasie, bien cadrée, est une solution pour les personne ne pouvant plus bouger (du tout) ou encore, les personne diagnostiquées vivante mais morte à l'intérieur. Prenons l'exemple d'une personne ne pouvant plus bouger, plus communiquer du tout, vous aimeriez être à sa place ? Vous aimeriez voir tout le monde autour de vous vivre, sans pouvoir le faire ? Pour son bien être, l'euthanasie est une solution. Ou encore, une personne dans le coma depuis d'innombrables années, ne coyer vous pas qu'il vaux mieux l'aider à s'envoler ? Des personnes souffrant trop et qui demande l'euthanasie, ne vaudrez-t-il pas mieux la faire s'envoler elle aussi ?
Bien sûr, l'euthanasie devra (si elle est acceptée) être bien cadrée.
De plus, beaucoup de pays la pratique de façon médicale.

Publié le 08/02/2014 à 21:11 par XX.XX.67.209
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 pebron (202)

Comment être contre ? Commence ne pas vouloir abréger les souffrances de ceux que l'on aime ? Mais comme toujours, la France a du retard...idem pour les mariages homo.

Publié le 23/01/2012 à 17:58 par XX.XX.19.29
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Mathialda (2631)

Le mariage homo c'est un autre débat ne mélangeons pas tout.

De plus tu dis abrégé les soufrances d'un proche. Mais esce que tu as déjà etait confronté a ce genre de chose?

Beaucoup de personne POUR n'ont malheureusement pas vécu cette situation et la juge trop facilement a mon gout. Il faut pas juste dire « oh il souffre allez on va l'euthanasier comme sa il souffrira plus » serieusement l'euthanasie ne s'arrete pas la. Le medecin on en parle pas mais c'est lui qui va avoir la responsabilité de dire si oui ou non il veut enlever la vie a une personne. Apres certain refuseront surement pour une question d'ethique.
Mais tuer une personne ne peut pas abrégé ces souffrances pour moi, la mort n'est pas un remède miracle. Le soutient, l'amour, la joie c'est ce qui permet au malade d'avancer et de guerir.

Publié le 05/02/2013 à 08:55 par XX.XX.215.2
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -1
 Kenza (1523)

On ne peut pas rester insensible aux souffrances des personnes en phase finale de maladie incurable. Les acharnements thérapeutiques à ce stade là ne portent pas sur les résultats alors pourquoi ne pas permettre à un malade souffrant terriblement de partir dignement. Il est vraiment le temps de reprendre le débat au sujet d'euthanasie en France et sortir une loi claire et précise qui permetterait aux malades de décider enfin de mettre fin à leurs jours au moment venu.
Je comprends pas pourquoi dans les autres pays cela est possible et en France j'entends parler de la sédation terminale pour certains cas exceptionnels seulement.

Publié le 14/02/2013 à 16:55 par XX.XX.143.89
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Sylvie24 (134)

Je plaide pour le droit à l'euthanasie ou le suicide assisté pour éviter des souffrances insupportables d'une personne à la demande de ceux-ci. C'est-à-dire, dans le cas des personnes qui ont une affectation grave et incurable et pour laquelle la médecine ne plus rien faire. Je ne nie pas que ce soit un débat délicat, mais je crois que chacun de nous a le droit d'être maître de notre vie et de mourir dignement.
Tout d'abord, il est important que la procédure à suivre soit strictement définie par la loi et les conditions de son autorisation soient délimitées pour empêcher l'abus. À mon avis, le droit devrait être accordé à un patient qui est conscient et capable au moment de sa demande. Par ailleurs, il faut que le patient ait réfléchi pendant une période raisonnable et qu'il a répété ses souhaits sans pression extérieure. De plus, le patient doit comprendre toutes ses possibilités de soins palliatifs. Quant au médecin, il faut qu'il soit volontaire.
Ensuite, pour ceux qui s'inquiètent à l'abus de leur volonté ou simplement qui veulent se rassurer d'être maîtres de leur vie jusqu'à la mort, la préparation d'une directive anticipée doit être considérée; ce document exprime ses souhaits relatifs à sa fin de vie, au cas où on est incapable de s'exprimer ou on est inconscient. De plus, on peut désigner une personne de confiance dont l'avis serait prédominant.
Par contre, puisque la pratique de plonger un patient dans un sommeil profond jusqu'au décès apparaît dans la loi Leonetti de 2005, je m'inquiète à l'interruption d'alimentation et d'hydratation car, effectivement il me semble que cela mène à la mort de faim.
Pour conclure, pour ceux qui veulent prendre cette décision définitive, j'espère que l'on peut atténuer leurs souffrances et leur permettent d'être maître de leur vie, en respectant leurs souhaits à mourir dignement. Je pense sincèrement aux familles qui doivent faire face à cette situation grave.

Publié le 14/08/2016 à 07:07 par XX.XX.225.146
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Cesar (1069)

En 2011 en Belgique 1133 euthanasies ont été déclarées et cela réprésente 1% des décès. Chacun de nous devrait avoir le droit de décider de son sort dans le cas des maladies incurables et pouvoir choisir le jour de son départ quand la vie devienne invivable. Evidement l'euthanasie doit être réservée qu'à certains cas et bien encadrée pour qu'il n'y ait pas d'abus de la part des famille ou du personnel soignant !

Publié le 19/12/2012 à 17:08 par XX.XX.165.216
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Mark (617)

Pourquoi en France on est presque toujours en retard sur tout, mariage pour tous, légalisation du cannabis, IVG... Je suis persuadé que une loi permettant l'euthanasie dans certains cas désespérés sortira bien un jour mais entre temps beaucoup de gens vont finir leurs jours dans les souffrances atroces. Vraiment il faut se pencher sur la question assez rapidement pour que les malades puissent mourir dans la dignité.

Publié le 15/02/2013 à 14:22 par XX.XX.149.8
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Clara (1993)

Combien de temps on va encore débattre sur la question s'il faut autoriser ou pas l'euthanasie avant que le gouvernement prenne enfin ses responsabilités ? Il est vraiment temps de permettre aux malades de décider de leur propre mort. Pourquoi ne pas leur laisser le choix de partir dignement et les obliger à subir parfois des souffrances atroces.
Quand j'ai vois les malades souvant à peine conscients, je me dis je voudrais pas que mes proches me voient dans un
tel état pitoyable. Un malade doit-il rester quelques jours de plus inconscient sur un lit de l'hôpital parce qu'en France l'euthanasie n'est pas légale? Si on sait que la médecine ne peut plus rien pour nous à quoi bon s'acharner, souffrir, faire subir une telle situation à la famille?
Pour moi ne pas autoriser l'euthanasie c'est inhumain !

Publié le 22/02/2013 à 12:21 par XX.XX.163.139
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Lamalas (879)

Histoire vrai :
Mon grand père y a de cela 5 ans a rencontrer son ame soeur à l'age de 80 ans lilo elle en avait 70 environs, Ils ont vecu un amour fou pendant 3 ans lilo décida de quitter son mari ..Cela faisait un an qu elle avait droit à sa retraite.
6 Mois plus tard le docteur lui annoe une sclérose des os , cette maladie fait que en un an et demi vous perdez petit vos muscle elle a d abord finit en fauteuils puis aliter , elle finit par la paralysie de ses menbres les uns après les autres mais votre cervaux et votre perceptions et indemmes vous voyez votre corps s'eteindre alors que le malade est toujours aussi vif.

Elle avait bien préciser qu'elle ne voulait pas d'acharnement térapeutique, elle savait qu elle était condamné et elle continué de sourire comme si de rien n'été mais un jour ,un de ses derniers instant alors que c est deux filles reguardé leur mère paralysé ne pouvant rien dire appel mon grand père leur demandant ce qu elle voulu vous dire.

Ils se reguarda et il disa aux deux fille elle vous dit aurevoir et elle vous aime ,lilo ferma les yeux et meurent deux heures plus tard.

Ils avaient coupé le système respiratoire car les poumons n avait plus la force de fonctionner.
Depuis mon grand père à une cicatrice qui ne guérira jamais et cette femme a marqué les esprits de notre famille.

Alors oui pour l euthanasie à la volonté du patient quand il est condamné, mais faut reconnaitre qu'il y a des miraculés que personne ne comprend....En euthanasiant les personnes suceptible de survivre ne serait ce pas les tuers ?. lamalas.

Publié le 26/09/2013 à 00:36 par XX.XX.162.96
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 youri75 (153)

Nos hommes politiques manquent cruellement de courage car le débat sur l'euthanasie en France se traine depuis des années et des années. Mais bon, c'est tellement plus simple de s'attaquer à ces chantiers moins controversés...

Quand on sait que la légalisation de l'euthanasie s'est déjà faite dans certains pays européens comme la Belgique ou les Pays Bas, je me dis franchement qu'en France, on est vraiment à la traine sur ces questions de fin de vie qui concernent pourtant tellement de personnes chaque année.

Publié le 22/08/2014 à 14:17 par XX.XX.36.84
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Pierroot (409)

Je suis pour, il faut laisser le choix à la personne concernée, ce n'est pas une loi qui doit nous interdire de faire ce que l'on veux de notre vie.. Dans les cas les plus extrêmes, cela ferai déjà moins de débat, puis l'avis de la personne concernée passe avant tout.

Publié le 18/10/2015 à 13:28 par XX.XX.7.124
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 gogo34310 (313)

Pour ma part, je pense que l'euthanasie doit être légalisé pour des cas particuliers notamment l'euthanasie active.
Mourir est un droit et la manière également.
Toutefois, il faudrait créer un statut particulier pour l'acte car les médecin à travers le serment d'Hyppocrate ne le peuvent.
De plus, qui fera l'acte? La famille? Les médecins?
En plus, donner la mort à quelqu'un donne un caractère supérieur presque divin par rapport aux autres.
Je suis pour sa légalisation mais il faudrait vraiment des législations très strictes pour faire face à tout les cas

Publié le 11/02/2016 à 11:53 par XX.XX.209.193
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Si0ss (69)

Je suis totalement pour la légalisation de l'euthanasie. Je ne comprends pas pourquoi une personne souffrante ne pourrait pas choisir de mettre fin à ses jours. Quelle est l'utilité de rester en vie si c'est pour souffrir jour et nuit, sans espoir de traitement, dans un lit d'hôpital ? La légalisation me semble logique, car cela reste un choix de la personne, et la loi ne l'obligerait pas à quoi que ce soit. De plus, toujours parce que c'est un choix, la personne assistant le suicide ne doit être en aucun cas considérée comme une meurtrière, répondant seulement à une volonté de principal concerné.

Publié le 23/03/2016 à 19:36 par XX.XX.116.110
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 aleskaa (74)

je pense qu'a partir du moment ou un malade décide de lâcher prise , on doit respecter sa volonté. il a mener son combat, nous somme personne pou lui imposer de souffrir . je pense que notre corps nous appartient et que nous seul pouvons décider ce que nous voulons en faire. un malade qui a mener un dur combat contre sa maladie et qui veut abandonner pour partir en paix personne n'a son mot a dire car lui seul sais ce qu'il a endurer et ce qu'il ne veut plus continuer a supporter.

Publié le 12/09/2016 à 02:26 par XX.XX.58.205
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 PetiteIdée (132)

L'euthanasie (1)
Le débat sur l'euthanasie s'agit des conceptions opposés de la vie humaine. D'un côté, il y a des gens qui pensent que la légalisation de l'euthanasie signifie un rejet de la sainteté de vie. D'un autre côté, il y a ceux qui croient que cette pratique médicale respecte le désir des malades de mourir dans la dignité. Pour ma part, je suis pour l'euthanasie.

L'euthanasie est une pratique qui vise à abréger les souffrances des malades. Par exemple, l'euthanasie passive permet aux médecins d'aider la mort des malades en arrêtant leur alimentation ou en les plongeant dans un coma profond. Ainsi, l'euthanasie passive rassemble aux soins palliatifs : elle fournit une mort douce dans les circonstances insupportables.

Grâce à l'utilité de cette pratique, le gouvernement français a formalisé l'euthanasie passive en 2005 dans la Loi Leonetti. Les sympathisants de cette loi, comme Alain Claeys, parlent des « Droits des Malades ». D'après eux, chaque personne a le droit de contrôler leur vie et de déterminer les circonstances dans lesquelles elle terminera. En réponse au argument que les citoyens pour l'euthanasie ne respectent pas la sainteté de vie, des gens disent que elle s'agit de la qualité de vie. Tandis qu'il est possible que quelqu'un est en vie s'il peut respirer et répondre au stimulus, une vraie vie existe où la personne peut s'exprimer et apprécier activement leur vie. Dans le deuxième cas, un malade qui est infligé par les afflictions intolérables n'a pas une vie réelle.

Publié le 19/10/2016 à 14:59 par XX.XX.206.119
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 PetiteIdée (132)

L'euthanasie (2)

Néanmoins, l'euthanasie active est encore interdite en France. Ce type d'euthanasie concerne l'administration d'une substance létale afin de provoquer la mort. Malgré le fait que l'euthanasie active est considérée comme le meurtre, plusieurs en France la soutiennent. En effet, de nombreuses organisations comme l'ADMD (l'Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité) luttent pour qu'elle soit légalisée. Cependant, depuis 2005 la loi sur ce sujet n'a pas évolué. Ca nous montre qu'il y a plusieurs gens qui trouvent que cette pratique est répréhensible et inutile.

Pourtant, malgré les arguments forts contre l'euthanasie active, il semble que le droit de déterminer quand un malade mourra appartient au malade lui-même. Donc, pour protéger les droits des ces personnes il faut légaliser l'euthanasie active.

Publié le 19/10/2016 à 15:00 par XX.XX.206.119
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -3
 Kelly (155)

J'espère qu'avec l'arrivée des socialistes ça va bouger et la législation française autorisera enfin l'euthanasie pour que les Français aussi puissent choisir leur mort. Les députés qui votent la loi, avant de prendre leur décision je les invite à faire un tour à l'hôpital pour voir les malades en phase finale d'une maladie incurable. Je voudrais bien voir leurs têtes quand ils verront la souffrance de gens, je suis persuadée que moins de députés s'opposeraient alors à la proposition de légaliser enfin l'euthanasie en France.

Publié le 27/06/2012 à 08:25 par XX.XX.168.152
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -3
 Monique (1483)

Je suis infirmière a l'hôpital publique et je reste au quotidien au contact avec les personnes malades en phase terminale. J'ai du mal à comprendre pourquoi en France nous n'avons pas le droit à l'euthanasie. c'est presque inhumain de pas pouvoir abréger les souffrances de personnes qui souhaitent de partir dignement. Il serait vraiment temps que ca bouge !

Publié le 13/07/2012 à 15:49 par XX.XX.156.246
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -3
 vivianne b (290)

La legalisation de l'euthanasie en France doit enfin etre votee a mon avis. Plusieurs pays europeens l'ont deja adopte et je crois que la France qui est reputee pour etre un pays en avance sur les questions sociales, doit s'aligner sur eux et suivre l'evolution des moeurs dans ce debat.

Publié le 12/10/2013 à 21:48 par XX.XX.159.170
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -6
 Johanna77 (718)

Si elle peut permettre aux personnes malades de ne plus souffrir ni à sa famille, elle doit être légalisée! Nous savons tous qu'elle est pratiquée dans beaucoup hôpitaux de France. Et cela a pu permettre de ne pas voir quelqu'un qu'on aime souffrir.
Alors oui certaines euthanasies ont été démasquées et portées en justice mais il faut penser que cela été pour le bien du patient et de la famille et non d'un homicide volontaire.

Publié le 25/04/2013 à 00:16 par XX.XX.225.218
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Convaincant ? 21
 Mathialda (2631)

Je viens apporter mon avis sur la question.

En effet il y a 2 ans les medecins se sont rendue compte en décembre que mon père souffrais d'une leucèmie en phase terminale. Suite a une chimoitherapie sa vesicule biliaire a exploser a l'interieur de son corp. Il a donc dû se faire oppérer en urgence, mais n'ayant plus aucune defense humunitaire. Les medecins l'ont alors opéré. Il en et ressorti tres souffrant, et brancher a des tas de machines. C'est a se moment la que le medecin a pris rendez-vous avec ma famille afin de savoir ce qu'on souhaitez faire pour lui. Le medecin nous a dis que l'intervention l'avais beaucoup epuiser et que des parties de son cerveaux étais endommagé, qu'il ne pourrais surement plus vivre sans une aide medicaliser etc... On a tous decider contre l'avis des medecins de lui en parler afin de savoir ce que lui voulais. Ils nous alors dis « je souffre aujourd'hui mais je souffrirais encore plus de ne plus jamais vous revoir » c'est donc a la suite de quoi nous avons decider de rester a ces coté a de ne rien faire. Les medecins ont donc adapter un traitement afin qu'il souffre moin. 2 semaines plus tard il remonter dans son unité pour les cancer. Il allais mieu, il marchais, manger tout seul etc. 3 semaines plus tard il et ressorti de l'hopital. Aujourd'hui sa fais 2 ans qu'il vit comme une personne normal et independante, certes il doit faire quelques visites a l'hopital mais comme il dit «  ce n'est rien dans toute une vie ». A l'heure d'aujourd'hui nous sommes tous très heureux de ne pas avoir choisi l'euthanasie.

L'euthanasie est pour moi quelque chose qui ne devrais pas etre legaliser, car pour moi aucun etre tels qu'il soit n'a le droit de vie ou de mort sur un autre etre.
Elle est aujourd'hui pratiquer de façon illegale dans certain hopitaux, et je pense que la legaliser reviendrais a la generaliser et sa pratique ne serait plus rare, occasionelle mais deviendrais courante.

Publié le 27/09/2012 à 13:21 par XX.XX.215.1
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 8
 Mathialda (2631)

Article de Périodique dans BT2 296 (04/1997) n°296 , p.1-48 (Texte imprimé)
Euthanasie : vers la fin d'un tabou

Ce dossier a un point de vue plutot neutre, en effet il traite des points positif et negatif de l'euthanasie je le conseil vraiment

Publié le 27/09/2012 à 14:17 par XX.XX.215.1
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -3
 Tyseah (95)

Certes mais si votre père avait décidé de mourir la non légalisation du procédé d'euthanasie n'aurait elle pas été génante pour lui comme pour vous ?

Publié le 05/05/2015 à 09:43 par XX.XX.32.34
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 17
 Sebastien (2793)

L'euthanasie doit demeurer interdite en France à mon avis et cela pour deux raisons, la première c'est que cela présente un problème éthique. En effet, même si le patient décide de mourir, le médecin ou l'infirmière qui accélère sa mort est quelque part un assassin car il ou elle lui retire la vie en débranchant tel ou tel autre appareil médical.

Deuxièmement, je crains que si on autorise l'euthanasie, elle va trop se généraliser et elle devra une pratique trop courante.

Publié le 14/08/2011 à 17:33 par XX.XX.84.204
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 30
 Marie (7005)

On peut toujours discuter sur la question si la personne qui débranche un appareil respiratoire d'un malade provoquant son décès devient le meurtrier ?
C'est quasiment le même problème dans le cas de la peine de mort, le médecin qui injecte le poison dans le corps d'un meurtrier devient-il un meurtrier à son tour ?
Et là je serais d'accord avec amandineg car on ne peut pas appeller meurtrier un infirmier qui abrège les souffrances d'un patient en phase finale de cancer généralisé. Sourtout si ça se fait à sa propre demande ou celle de sa famille qui ne peu plus supporter de voir son proche 'vivre' ses derniers moments dans les douleurs et souffrances atroces.

Publié le 15/08/2011 à 14:16 par XX.XX.41.17
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -68
 colonel (219)

si y a un jour un referendum sur l euthanasie je voterais contre les medecins ou infirmieres qui le pratiquent doivent etre radies a vie de la medecine et condamnes a la prison

Publié le 28/12/2011 à 18:50 par XX.XX.211.230
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 48
 amandineg (1905)

Pour moi l'assassin tue pour tuer alors que le personnels du corps médicale tue dans le but d'abréger la souffrance si le patient le désir. ( idée difficile à expliquer je ne sais pas si tu comprends ce que je veux ). Mais lorsqu'un médecin fait une erreur médicale et tue involontairement son patient, qui lui ne voulait pas mourir, il n'est pas considéré comme un assassin donc pourquoi le serait-il dans ce cas là ?
Lorsque les membres d'une famille d'un patient décide d'arrêter la machine qui aide le patient à respirer par exemple, cela fait il d'eux des criminels ?
Enfin, pour éviter de généralier l'euthanasie, il faudrait que des critères soient mis en place. Ainsi, si un patient qui ' répond ' à tous ces critères, devrait pouvoir faire valloir son droit d'euthanasie.

Publié le 14/08/2011 à 18:30 par XX.XX.220.34
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 22
 eclipse (496)

Pensez-vous vraiment que le corps médical parviendrait à fixer une liste de pathologies qui donneraient au patient le droit à l'euthanasie ?

Chaque situation est peu différente à mon sens et chaque fois que le médecin est confronté à l'euthanasie, se pose la même question du retrait de la vie d'une personne sur une autre.

Publié le 15/08/2011 à 20:52 par XX.XX.145.109
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 16
 Amandine (2378)

Entièrement d'accord, je crois que c'est un droit à l'euthanasie dont il s'agit. C'est un suplice parfois que de voir un proche comme un légume, qui lui même ne profite plus d'aucune joie de la vie.

Publié le 28/08/2011 à 17:02 par XX.XX.131.113
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 1
 guiguigui (164)

Très bons arguments. Et j'aurais même ajouté que la vie n'a pas prix et on en a qu'une sur Terre.

Publié le 14/01/2015 à 14:23 par XX.XX.4.177
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 17
 Gigabot (2781)

Je trouve que le débat sur l'euthanasie en France est trop axé sur les libertés individuelles des malades en fin de vie.... alors que l'Eglise catholique n'accepte pas ce genre de petits arrangements et d'autre part le rôle d'un médecin était depuis toujours de lutter coûte que coûte contre la mort sans écouter forcément les faiblesses d'un patient parfois excédé par les traitements ou la douleur...
En facilitant l'euthanasie et en généralisant ces actes fortement controversés en France nous risquons de rendre certaines personnes faibles encore plus faibles et vulnérables devant la maladie ou la douleur, disposées à capituler peut-être trop rapidement devant une maladie sans aucune bataille ?

Publié le 06/11/2011 à 21:13 par XX.XX.151.2
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 15
 Bruce27 (700)

J'estime qu'on a parfois tendance à simplifier le débat sur l'euthanasie en France. Et ma principale réticence pour légaliser l'euthanasie en France, c'est qu'on va se retrouver avec un corps médical qui aura tendance à commettre des abus sous prétexte qu'un malade se trouve dans un état incurable.

Publié le 22/10/2011 à 22:20 par XX.XX.143.86
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 14
 Jasmine (6643)

Je pense que l'euthanasie en France devrait rester interdite car on autorisera les gens de mourir pour un oui ou pour un non et ça risque de créer pas de mal de dérapages je pense....

Publié le 29/08/2011 à 14:11 par XX.XX.32.130
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 27
 michel (6288)

Il n'est pas du tout question d'autoriser l'euthanasie pour un oui ou pour un non !

Il s'agit surtout de légaliser cette pratique dans certains cas extrêmes et désesperés pour éviter la prison et les procès à certains médecins courageux... il n'est pas question de laisser à une famille la possibilité d'euthanasier un arrìère grand père devenu trop encombrant !
Tout serait encadré beaucoup plus sérieusement que par exemple pour l'IVG... après on éviterait pas probablement certaines tentations... mais l'Etat ne peut pas se substituer aux consciences humaines !

Publié le 15/09/2011 à 14:15 par XX.XX.154.122
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 13
 Patrice (810)

L'euthanasie en France c'est un débat qui devrait avant tout être porté dans la campagne présidentielle 2012 car il s'agit d'un sujet de société majeur.

Néanmoins, dans mon cas, je suis contre l'euthanasie car si on va légaliser l'euthanasie en France, cette pratique risque de trop se répandre et risque de devenir monnaie courante dans les hôpitaux français.

Publié le 25/11/2011 à 10:53 par XX.XX.54.103
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 1
 Stranger (73)

L'euthanasie peut en soit être un moyen utile de mettre fin a ses souffrance qui sont alors incurable, la plupart des gens comme je le vois ci contre: 68% sont pour la légalisation de l'euthanasie, et moi même j'ai également été susceptible de l'approuver. Par ailleurs, après une plus large reflexion, je pense que cela devrait être inenvisageable pour la sécurité de tous. Evidemment s'opposé a cela peut paraitre egoiste, je conçois que certaine personne veulent veritablement avoir recourt a cette fin sans souffrance, mais cette methode peut etre mis a profit de la famille en bénéficiant d'un héritage plus rapidement, le patient , déterminé, qui fait une demande a cette technique peut avoir été influencer par son entourage auquel il fait confiance et qui lui pretend que « c'est pour son intérêt propre » Ainsi légalisation de l'euthanasie est un danger colossal pour les personnes vulnérables.

Publié le 03/03/2015 à 01:33 par XX.XX.178.124
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 1
 Emmi456 (161)

Moi, je suis pour la légalisation de l'euthanasie. Certes, l'euthanasie représente un problème éthique. Je dirais qu'au niveau fondamental, il s'agit de la tension entre la moralité du patient, et la moralité des autres qui s'imagine au rôle de réalisateur de l'acte en question. Il faut rappeler que les conséquences sont ressenties chez le patient, donc, à mon avis il est le choix du patient qui est le plus important. Il ne faut pas oublier qu'il y a des patients qui arrivent à la conclusion que pour eux, le choix morale, c'est la mort. Je crois que le cas de Vincent Humbert en fournit une illustration de cela. Il est triste que ses sentiments à propos de son propre mort sont secondaire vis-à-vis les arguments des autres.

Au forum il semble d'être beaucoup de références au risque d'être tuer si l'euthanasie était autorisée. Certains pensent que légaliser l'euthanasie, ca va réduire la qualité de services de santé au point qu'il n'est pas sécurisé de les recevoir. Pour eux, j'imagine que les images qui viennent à l'esprit quand ils pensent au l'euthanasie, c'est les hôpitaux sous pression de maximiser les profits, qui sont encouragé de hâter des processus…ou bien les relatifs méchants qui ont l'héritage à gagner par la mort du patient… Ou simplement les médecins sadiques. Les partisans de cette vue disent que ces situations iraient réalisés de façon régulière si on permette l'euthanasie.

Il y a des autres qui sont moins pessimistes et plus nuancé dans leurs arguments, dont lesquelles je m'associe. Ils disent que si l'introduction de l'euthanasie est accompagnée de législation qui adresse spécifiquement la situation ou un patient n'a pas la capacité de consentir, cela marcherait bien. J'émets de vives réserves quant aux patients vulnérable, mais dans le contexte de législation bien fait, on pourrait dire que le risque lié au traitement par un médecin n'augmentera pas.

Publié le 15/08/2016 à 07:37 par XX.XX.254.26
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 1
 Emmi456 (161)

Enfin je veut dire que je suis d'accord qu'il y a un certain risque lié au l'autorisation de l'euthanasie, mais ce n'est pas un risque qui serait impossible à gérer.

Publié le 15/08/2016 à 07:38 par XX.XX.254.26
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 bedave (468)

Les hôpitaux connaissent une grave crise qui les faits craquer. Les cliniques publiques mal entrenues font accroître la violence commise sur le peuple par le capitalisme. Poussés à la privatisation les centres de santés sont en manque de place, comme la taule... Le monde de la finance fait du débat sur l'euthanasie d'une pierre deux coups:
- Ce débat empêche la lutte entre exploités (personnel de santé patients mal traités) et exploitant (Etat finances et investisseur,milieu de finances occulte). On divise ceux qui cherchent a résoudre les problèmes de privatisation du système de santé par des débats qui suscitent l'émotion.
- Maintenant qu'on pourra exécuter des cancéreux ou des tetraplegique qui ne veulent plus de la vie, les places dans les hôpitaux reviendront. Les estropiés, lourdes charges inutiles aux entreprises pourront se faire suicider sur demande, on libèrera les employeur de la prise en charge des estropiés puants et mourrants: véritables boulets pour l'entreprise mondialiste.

Publié le 06/02/2013 à 22:18 par XX.XX.179.162
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 oiseau (40)

L'euthanasie est un débat particulièrement chargé d'émotion parce que les conséquences de légalisation ou pas de légalisation peuvent toucher tout le monde différemment. Comme individu, nous pensons toujours à notre propre confort, notre droit de prendre les décisions qui nous concernent. Mais ce débat ne concerne que les patients avec un diagnostic terminal ; il y a plusieurs acteurs intéressés qu'il faut prendre en considération.

Comme mon frère et mon père sont médecins, je vois un peu l'autre côté de débat. Les médecins prennent le serment d'Hippocrate de protéger la vie humaine. Si l'euthanasie soit légalisé, les médecins doivent agir contre cette promesse. De plus, les soins palliatifs existent afin que les patients avec un diagnostic terminal peuvent vivre la fin de leurs jours dans le confort.

Les défenseurs de l'euthanasie estiment que les droits de l'individu soient les plus importants dans ce cas. Mais jusqu'à quel point cet avis est-il vrai ? En Belgique, le pays avec les lois d'euthanasie les plus libérales, un homme est allé à la Cour européenne des droits de l'homme pour contester ces lois. Sa mère, Godelieva De Troyer, a été euthanasie par des médecins à cause de sa dépression à long-terme. Mais son fils, Tim Mortier, était notifié de son décès seulement quand la morgue l'a appelé pour organiser le recouvrement du corps.

Bien sûr, il y a des clauses dans la législation pour éviter ces cas. Cependant, la légalisation devrait soulever la question de savoir ce qui justifie l'euthanasie. Est-ce que c'est une maladie terminal avec une espérance de vie moins de six mois ? Est-ce qu'on doit considérer les gens avec moins de capacité mentale comme les enfants, ou les personnes très âgés ? On souhaite que personne ne doit souffrir de douleur grave, mais le débat n'est pas si simple que les partisans de l'euthanasie diraient.

Publié le 17/08/2017 à 07:48 par XX.XX.82.200
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -1
 lisa31 (277)

Je suis contre l'euthanasie car si on l'autorise, il y aura très vite des abus et qui va contrôler ça efficacement ? Telle est la question que je me pose.

Publié le 11/08/2014 à 02:42 par XX.XX.126.94
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -5
 senga (1073)

Non l'euthanasie est un meurtre, au même titre que l'avortement!
au lieu de priver les personnes âgées de la vie, pourquoi ne pas les accompagner dans leurs derniers moments?
En effet elles ont surtout besoin de se sentir aimées et soutenues; au lieu de se sentir agresser par leurs proches qui veulent les euthanasier!

Publié le 23/02/2015 à 23:16 par XX.XX.242.237
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -8
 guiguigui (164)

Je suis totalement contre l'euthanasie, la vie humaine n'a pas de prix à mes yeux. En ce qui concerne les personnes souffrantes de maladies très douloureuses ils existe des anti-douleurs et la médecine fait des progrès.

Publié le 14/01/2015 à 14:16 par XX.XX.4.177
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 5
 michel (6288)

Je vois souhaite pas de voir un proche d'agoniser dans les douleurs atroces !
La médecine est bien impuissante dans de nombreuses situations et mettre quelqu'un sous morphine à vie n'est pas la solution !
L'automne dernier une Américaine avait choisi le moment de son départ en étant touchée par une maladie incurable et je trouve qu'on devrait tous avoir la même possibilité pour décider de partir en pleine possession de nos moyens et non pas branché comme un légume inconscient aux appareils de survie !

Publié le 25/02/2015 à 00:48 par XX.XX.243.230
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 3
 Tyseah (95)

Existe t-il des anti-douleurs-psychologiques ? Je ne crois pas la souffrance mentale ne pourra jamais être soignée quels que soient les progrès de la médecine

Publié le 05/05/2015 à 10:12 par XX.XX.32.34
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -8
 guiguigui (164)

Un médecin est fait pour soigner et non pour tuer !!!!!!!!!
D'ailleurs regardez l'étymologie du mot « médecin »!!!!

Publié le 14/01/2015 à 17:13 par XX.XX.4.177
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -9
 gerem2 (291)

Non, les dérives sont trop importantes et ce n'ai pas a un médecins de tuer quelqu'un, il est la pour soigner les gens pas pour les tuer !

Publié le 05/04/2014 à 17:38 par XX.XX.158.164
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 3
 Tyseah (95)

Loi Leonetti du 22 avril 2005 je cite ' En toutes circonstances le médecin doit s'efforcer de SOULAGER LES SOUFFRANCES de son malade, l'assister moralement et éviter toute obstination déraisonnable dans les investigations et la thérapeutique

Publié le 12/05/2015 à 09:37 par XX.XX.32.34
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -36
 colonel (219)

certainement pas je suis contre l euthanasie et ceux qui le pratiquent doit etre condamnes a la prison a vie

Publié le 28/12/2011 à 14:25 par XX.XX.211.230
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 11
 Catherine (614)

Et tu seras toujours contre face à un proche en phase terminale d'un cancer dans les souffrances atroces ou une personne tétraplégique
sans espoir de guérir qui rêve de partir au plus vite parce qu'elle ne supporte plus sa vie. Je sais que l'euthanasie n'est pas une solution miracle mais regarder les gens souffrir crois-moi que c'est peut etre plus difficile ;(

Publié le 28/12/2011 à 15:52 par XX.XX.143.87
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -24
 colonel (219)

oui je serais toujours contre l'euthanasie et ceux qui le pratiquent doivent etre condamnes selon moi a la prison a vie

Publié le 28/12/2011 à 18:36 par XX.XX.211.230
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 11
 Kylie (601)

Je pense qu'on a le droit de décider soi-même de sa mort et je suis à 100 % pour l'euthanasie. La meilleure solution serait de laisser un testament dans lequel nous indiquerions clairement notre volonté dans telle ou telle situation difficile ou imprévue. Cela éviterait des souffrances de beaucoup des malades et des décisions pas faciles à prendre pour la famille !

Publié le 29/10/2012 à 20:45 par XX.XX.163.104
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 8
 Mathialda (2631)

Kylie selon toi on devrait l'ecrire dans son testament. Imaginons tu es pour mais dans ta vie tu décides de changer d'avis, tu n'a pas le temps de changer ce testament et tu deviens « malade » cancer ou autres, et tu ne peux plus t'exprimer? Comment faire? Tu seras tué alors que tu avais bien changé d'avis? Je trouverais sa injuste.

Publié le 23/11/2012 à 11:50 par XX.XX.215.1
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 4
 Kylie (601)

Je pense toujours que le testament peut résoudre les problèmes liés aux décisions qui tombent sur la famille face à un malade incurable ou mourant. J'ai lu tes autres posts et je suis bien contente que ton papa va mieux aujourd'hui et peut-être toujours parmis vous. Mais n'oublie pas que c'est lui qui a décidé de se battre contre la maladie,c'était sa décision et il avait sa famille autour de lui. Certaines personnes n'ont peut être pas autant de courage, n'ont personne à s'occuper d'elles, ne veulent pas souffrir et si c'est leur souhait et si elles ont exprimé clairement une telle volonté dans leur testament alors je pense qu'on n'as pas le droit de s'y opposer.

Publié le 24/11/2012 à 11:48 par XX.XX.157.3
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 12
 Mathialda (2631)

Je suis d'accord avec certains points. Mais cela reste comme pour le don d'organe. On peut tout à fait changer d'avis. Imagine toi quelqu'un de dépressif sera surement plus tente par l'euthanasie en fin de vie et ne cherchera pas du tout a se battre. C'est ce que je trouve dommage !

De plus les medecins ont affirmée que ils atait confroter qu'a 0.25 % de patients qui souhaiter l'euthannasie( dans ceux en fin de vie ).

Je serais daccord je pense si des regles sont etablies, car bon sinon c'est la porte ouvert a tout. Et il faudrais laisser le choix aux medecins de decider si eux veulent ou non pratiquer cet acte. Car oui certain ne veulent surement pas le faire. Peur des remords etc.
Je pense qu'il ne faut forcer personne a accepter l'euthanasie.
Pour l'instant je suis et reste contre tout le temps que se projet ne seras pas mieu fixé et délimité.

Publié le 17/01/2013 à 14:02 par XX.XX.215.1
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Ce débat en ligne vous intéresse ?  Partagez-le avec vos amis et les internautes...
 
L'euthanasie en France, doit-on la légaliser ?
Pour la légalisation Contre l'euthanasie
Score du débat : 66%?
Contributions : 102
Nombre de votes : 2625
Participation?

Créateur du débat

amandineg (1905)

DÉBAT LE PLUS CONTROVERSÉ DU MOMENT dans la catégorie Actualité
Travail des enfants avant 16 ans : pour ou contre

Option gagnante à 52% : Contre le travail avant 16 ans