Médicaments et conduite automobile, la politique de l'autruche ?


Les Français sont paraît-il de grands consommateurs d'anxiolytiques, psychotropes. Les contrôles de d'alcoolémie et de substances illicites sont fréquents et les contrevenants sont lourdement punis, soit.
L'alcool est une drogue licite comme les médicaments, pourquoi ne sont-ils pas analysés ?

Connaissez vous réellement les effets des psychotropes associés à ceux de l'alcool ?
Quelle est la proportion des conducteurs supposés conduire sous l'emprise de ces substances quand les effets secondaires sont connus et incompatibles avec la vigilance de mise au volant ?

Qui cela peut-il bien gêner ?

Convaincant ? 12
 Laure (4171)

Je suis intimement convaincue que les médicaments au volant représentent un grave danger, un danger qu'on a d'ailleurs souvent malheureusement tendance à sous estimer. Je peux ici vous donner l'exemple de ma belle soeur qui a pris des antidépresseurs pendant plus d'un an et qui en a fais les frais lors d'un déplacement en voiture. Résultat, 2 mois à l'hôpital et une invalidité partielle de la jambe droite. Trois ans après quand je la vois, je n'en reviens toujours pas. Alors je crois que oui il faut vraiment sensibiliser davantage les automobilistes sur les dangers de certains médicaments mais également mettre en garde les médecins pour qu'ils arrêtent un peu de prescrire ce genre de médicaments à outrance.

Publié le 30/01/2012 à 17:26 par XX.XX.179.213
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 7
 Mel (1193)

Je ne crois pas que ce soit la faute des médecins, c'est écrit clairement sur la boite de ne pas conduire si on prend certains médicaments... Si certains se prennent pour Superman en conduisant avec des médicaments ou de l'alcool, ce n'est pas pour autant la faute du gouvernement...

Publié le 30/01/2012 à 20:51 par XX.XX.231.212
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 7
 voyance06 (1015)

ahaha je vais faire grincer mais là ca me fait penser!! quelqu'un qui est sous anxiolitiques ou anti depresseurs depuis des années!! je crois que si il fait un accident ce sera pas si grave pour lui car à la limite v'est ce que recherche ces gens là

j'arrete déjà aps de dire qu'il faut avoir une vie créer des assoc, faire sortir els gens, arreter internet, et faire rencontrer les gens entre eux pour éviter de rester seule, de deprimer, de chercher seul un boulot alors que peut etre d'autres personnes peuvent aider! bref déjà contre ses médicaments tout court!!

donc je vais mal répondre à ta question sur l'autruche, ces gens ont de toute facon un gros pb donc un accident ??!!! hiummmmmm humour de ma part mais bon ... humour quand meme !!!

Arretez juste les médicaments de ce genre ou interdisez les! ils servent à rien
ils rendent cinglés n'importe quelle personne qui serait normale

Allez dans un hopital psy meme sans etre depressif rend n'importe qui suicidaire et depressif !

Donc arretez les psychotropes !!!! point final

Interdisez ces médicaments et y aurait aucun pb

L'état se fait du fric sur les médocs c'est pour ça qu'ils existent bizarrement je suis jamais malade et quand je le sius je me soigne avec des remèdes à « grand mère » ! les depressions et l'ennui ca se soigne par : la rencontre avec des gens, arretez le celibat, rencontrer des amis, avoir un travail

bref pour soigner les gens faut arreter de mettre de l'argent dans les médicaments et le mettre dans des associations ouvertes 7j7 qui s'occupent de tous les gens qui s'ennuient en France ! qui trouve pas de travail ou qui n'ont pas d'ami. moi je prefère mettre l'argent là dedans et je mettrais aucun fric dans la recherche pour les psychot. ou anxiolit. ou anti depress.

Publié le 03/02/2012 à 15:12 par XX.XX.98.92
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 5
 Isabel (652)

C'est vrai que tout le monde s'en fout. L'Etat surtout en ce moment ne depensera pas un centime pour une campagne de prévention, encore moins pour les contrôles. Les médecins prescrivent les anxiolytiques à n'importe qui et pour n'importe quelle raison et souvent oublient de prévenir les effets indésirables. Et les labos se frottent les mains... les produits se vendent bien. Après, si un drame arrive on se demande à qui la faute ?

Tout le monde ne lit pas jusqu'au bout la notice écrite en trois
langues et en petits caractères pour remplir les obligations légales, et n'a pas un médecin dans la famille pour demander un conseil.

Pourquoi pour plus de sécurité on n'obligerait pas les labos à mettre un signe bien visible sur tous les emballages, une voiture barrée d'un trait rouge par exemple, j'avais vu ça sur quelques boites mais pas toutes.

Publié le 30/01/2012 à 19:16 par XX.XX.162.229
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 5
 filoo (1783)

Bon, ce sujet ne soulève pas l'enthousiasme, c'est normal dans la mesure ou le discours commun consiste à dire que l'alcoolique c'est toujours l'autre alors qu'en matière de psychotropes les statistiques sont inverses, 70% des gens en prennent.
C'est sûr, cela fait beaucoup de monde à contrôler.
Je suis curieux de connaître une personne dont les réflexes ne sont pas affectés par un Témesta ou un Xanax 50...

Publié le 31/01/2012 à 10:41 par XX.XX.22.27
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 5
 Babar (6629)

J'en prenais du Xanax, pendant preque un an!
et je n'ai jamais eu d'accident ni pendant cette période ni depuis que j'ai mon permis d'ailleurs:)
Tout cela n'est que du bon sens; les gens aimeraient que le gouvernement règle et contrôle chacun de leurs mouvements! or on est responsable de nos actes; si je me sens un peu dans les pommes, et ce n'est pas après un Xanax mais dans le temps je prenais pas mal d'Actifed pour le rhume et ça me faisait vraiment planer, alors je mettais ce médicament de côté au moins la veille d'un grand voyage en voiture; les notices et autres sigles sur les boites sont surtout pour décharger la responsabilité éventuelle des labos, la vraie responsabilité c'est celle que chacun de nous doit assumer pour chacun de nos actes .... mais bon, je sais que c'est purement théorique ;)

Publié le 09/02/2012 à 18:24 par XX.XX.168.144
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 3
 filoo (1783)

Je ne prétends pas que l'on puisse avoir un accident à chaque prise de médicament, cela étant dit le Xanax ne fait pas partie des plus gros assomoirs. Si on couple ces prises avec la consommation d'alcool, de combien augmente-t-on le risque?
Je connais des gens qui ont pris le volant bourrés comme des huitres et qui n'ont pas eu d'accident:
la question est de savoir quelle est la proportion des accidentés qui étaientt sous l'emprise de psychotropes additionnés ou pas d'alcool.
Là, c'est silence radio.
On ne meurt qu'une fois!

Publié le 10/02/2012 à 09:28 par XX.XX.22.27
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 5
 Dora (519)

Quand on voit les statistiques des personnes qui consomment des médicaments lourds et qui conduisent en même temps, je me dis que ce n'est pas comme ça qu'on risque de faire baisser le nombre de morts sur la route. Pour traquer la vitesse au volant, on a les radars, pour vérifier l'alcoolémie on a les éthylotests et pour détecter la présence de médicaments dans le corps on fait comment ?

Publié le 31/01/2012 à 11:11 par XX.XX.161.56
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 filoo (1783)

Incidemment, en allant à la pharmacie, j'ai vu en évidence sur le comptoir des drogue-tests, produits que je ne connaissais pas.(10 euro pièce)
Il y a déjà des test des présence de drogues sur les routes.
Quand on sait qu'ils ont été acquis au prix de dommages et intérêts auprès de grands pollueurs( Givaudan, Hoffman-Laroche, Union Carbide), il n'y a aucune difficulté technique à élaborer de tels outils, pas besoin de spectromètre de masse.

Publié le 16/02/2012 à 16:01 par XX.XX.22.27
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Convaincant ? 11
 michel (6294)

Je ne pense pas que le manque de contrôles à ce niveau soit provoqué par une quelconque politique de l'autruche délibérée.
Le problème est réel, certes, mais il faut voir sa compléxité aussi.
D'un côté certaines personnes carburent aux antidépresseurs pendant des années et elles ne peuvent certainement pas imaginer de se passer totalement de leur voiture sous prétexte d'un risque théorique qui existerait à ce niveau; hormis certains effets vraiment notoires, je ne pense pas qu'un petit anxiolytique puisse rendre ma vigilance au volant beaucoup plus faible que celle de ma voisine de près de 80 ans qui roule toujours en voiture malgré une vigilance forcément attenuée par tous les effets naturels de l'âge.

D'autre part chaque contrôle routier coûte de l'argent et les budgets sont serrés, très serrés par les temps de crise.
J'imagine qu'un test fiable capable de déceler une quantité dangereuse d'un médicament coûterait plus d'un euro... puis pour contrôler il aurait fallu passer beaucoup de décrets et lois avant !

Cela viendra peut-être un jour, mais contrairement à l'alcool les médicaments ont pour vocation d'aider les gens à vivre normalement ou atténuer les symptômes d'une maladie; ce sera difficile de s'en passer, c'est peut-être plus aux labos de limiter le nombre des effets secondaires ?

Publié le 30/01/2012 à 14:07 par XX.XX.169.116
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 7
 Alain (3502)

Une personne qui prend des anxiolytiques devrait normalement être consciente des effets secondaires qu'ils peuvent produire. Au même titre que sur les paquets de cigarette on trouve la mention « fumer tue » ou sur les étiquettes d'alcool la mention « consommer avec modération », il faudrait peut être écrire en gros sur les boites de médicaments une mention du type « déconseillé aux conducteurs ».

Publié le 02/02/2012 à 14:55 par XX.XX.170.218
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 4
 Marie (7016)

L'état ne peut faire la police pour contrôler les comportements de chaque citoyen. Je pense que la personne qui prenne les anxiolytiques, neuroleptiques, somnifères où d'autres médicaments de la famille d'antidépresseurs devrait savoir qu'ils sont incompatibles avec la conduite automobile.
Après s'il y a des gens qui décident de prendre la voiture c'est la même histoire que ceux qui conduisent après avoir consommé de l'alcool. Ils savent aussi les risques qu'ils prennent.

Publié le 31/01/2012 à 18:04 par XX.XX.155.220
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 3
 Clara (2019)

Je ne pense pas que c'est le rôle de l'Etat de nous prévenir contre
les effets indésirables de médicaments. Souvent il y a des signes très claires sur les boites et normalement nous sommes capables de lire la notice ou de demander le conseil au pharmacien. Je pense que l'Etat a plus de problèmes graves à gérer alors arrêtons de vouloir tout obtenir dans notre vie de nos gouvernants.

Publié le 07/02/2012 à 19:48 par XX.XX.168.219
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 filoo (1783)

Je ne comprends pas pourquoi c'est le rôle de l'état de nous harceler avec le tabac et l'alcool qui sont légaux et dangereux et pourquoi il devrait faire l'impasse sur la répression de l'usage abusif ou dangereux des psychotropes.
Quant aux conseils des pharmaciens franchement je me méfie.

Publié le 14/02/2012 à 18:35 par XX.XX.22.27
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 Clara (2019)

Justement j'ai bien dit que selon moi ce n'est pas le rôle de l'Etat de nous prévenir systématiquement de dangers liés à la prise de certains médicaments si cela est bien indiqué sur la notice et porté à la connaissance du public. Par
contre je pense qu'il y a pas mal de pharmaciens qui font bien leur travail et en général nous pouvons leur faire confiance.

Publié le 15/02/2012 à 12:51 par XX.XX.139.98
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Ce débat en ligne vous intéresse ?  Partagez-le avec vos amis et les internautes...
 
Médicaments et conduite automobile, la politique de l'autruche ?
VraiFaux
Score du débat : 88%?
Contributions : 15
Nombre de votes : 106
Participation?

Créateur du débat

filoo (1783)

Sensibilité politique ?

DÉBAT LE PLUS CONTROVERSÉ DU MOMENT dans la catégorie Société
Que pensez-vous de la situation de la femme en société ?

Option gagnante à 54% : Il faudrais du changement