La punition est-elle nécessaire à l'éducation de nos enfants ?


A la maison ou à l'école, la punition semble être un moyen efficace pour maîtriser tous les écarts de la jeunesse quand elle décide de se montrer insolente, indolente, fainéante, rebelle et tutti quanti.


Vraiment ? Est-ce une issue à court terme qui resserre les possibles et relève d'un échec à la communication ou au contraire la punition est un passage obligatoire et la certitude d'un formatage réussi (?) sur du long terme ?

elle est nécessaire

60%

Ajouter un argument

elle n'est pas nécessaire

40%

Ajouter un argument

Convaincant ? 38
 Babar (6634)

Je n'irai pas jusqu'à dire que la punition est absolument et régulièrement nécessaire...
mais elle peut être parfois utile pour bien délimiter ce qui est possible et acceptable.... et je ne pense pas au fouet ou aux fessées données par les parents dans un moment d'impuissance... mais plutôt à une éducation qui comporterait aussi bien des récompenses que des privations de certains plaisirs en cas de laisser aller ou de non respect de certaines règles... après tout, par la suite les gamins seront confrontés toute la vie aux règles multiples et leur apprendre que le manque de respect peut parfois faire mal ne nuira certainement pas à leur préparation à la vie adulte...

Un PV pour excès de vitesse n'est rien d'autre qu'une punition que la société inflige à un individu qui ne respecte pas les limitations de vitesse...

Publié le 31/12/2011 à 18:33 par XX.XX.153.166
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 22
 Sarah (4274)

La punition est nécessaire dans l'éducation d'un enfant. C'est un moyen efficace de lui faire comprendre quel comportement est acceptable ou non. N'oublions pas que la punition il faut qu'elle soit adaptée à l'âge de l'enfant.

Publié le 01/01/2012 à 10:49 par XX.XX.22.141
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 25
 winao (1765)

La jeune fille est rentrée du village par les petits chemins de campagne après la tombée de la nuit, ce qui n'était pas une habitude, et savait qu'elle ne respectait pas l'accord passé avec ses parents. Arrivée à la maison, sa mère lui a réchauffé et servi à manger puis, droit dans les yeux, avec calme, lui a dit de ne plus recommencer sans même lui demander les raisons de son retard. La jeune fille aujourd'hui femme m'a confié qu'elle a ressenti de manière vive l'angoisse et le soulagement contenus de sa mère tout en se promettant, devant l'amour maternel exprimé, de ne plus recommencer. Elle m'a également confié que si sa mère l'avait réprimandée et punie, elle aurait recommencé.
Ce n'est qu'un exemple mais c'est aussi une possibilité.

Publié le 02/01/2012 à 10:28 par XX.XX.9.180
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 9
 michel (6298)

C'est une belle histoire et je suis d'accord que dans l'absolu cela devrait se passer exactement de cette façon ;)
Mais en réalité les gamins n'ont plus leurs parents pour seul point de repère dans la vie et sont constamment sous la pression de leurs copins à l'école, de la mode ou des médias qui ne parlent pas forcément la même voix !
Le modèle à suivre c'est souvent un manga japonais ou un sitcom à la télé qui arrivent souvent à mieux les formater que les parents !
Alors la punition reste parfois l'ultime moyen de pression pour se faire écouter ou au moins délimiter certaines règles à la maison... mais si cela pouvait se passer plus souvent comme dans cet histoire le monde serait certainement meilleur :)

Publié le 02/01/2012 à 20:55 par XX.XX.112.26
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 10
 Monique (1479)

Tu vois c'est un exemple qui démontre qu'un enfant est capable de comprendre sans être puni. Malheureusement ça ne marche pas avec tout le monde.

Publié le 03/01/2012 à 12:14 par XX.XX.151.236
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 14
 Marie (7017)

Si le dialogue ne donne pas de résultats, pour certains enfants la punition est nécessaire et il n'y a pas d'autre solution. Dans ce cas là il faut qu'elle soit apropriée et les parents doivent alors respecter la punition jusqu'au bout. Le pire c'est de dire à un gosse qu'il sera privé de sortie pendant une semaine et céder au bout de deux jours. Car dans ce genre de cas, les parents perdent toute leur crédibilité.

Publié le 31/12/2011 à 15:43 par XX.XX.167.101
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 11
 Maddy (1361)

Punition oui mais pas sous n'importe quelle forme. Je suis absolument contre les fessés, les gifles et d'autres violences physiques ca sert à rien. Je pense qu'il faut d'abord expliquer à un enfant pourquoi il est puni. Après on peut le punir en le privant de la télé, de l'ordinateur ou des sorties en déterminant bien la période et il faut absolument tenir sa parole. Et surtout jamais quel que soit le prétexte il faut pas raccourcir le temps de la
punition, il n y a que comme ça qu'elle sera efficace et l'enfant saura que on ne rigole pas et on gardera toute notre crédibilité.

Publié le 05/12/2012 à 11:26 par XX.XX.164.238
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 9
 ikram (39)

je suis trés d'accord avec toi il y a d'autre moyens a uttilisé a part la punittion il faut éduqué notre enfant sur la dialogue et comment parler et faire sortire et resoudre les problémes pas la violance ou bien la punition c'est pas une solution logique ..

Publié le 16/02/2015 à 23:32 par XX.XX.20.191
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 10
 Thomas (679)

Dans la société d'aujourd'hui, pour que les enfants arrivent à quelque chose dans la vie ils doivent être élevés dans des règles très strictes. Il faut qu'ils apprennent la discipline, les bonnes manières, la rigueur dans le travail scolaire. Et donc c'est tout à fait normal de punir les enfants s'ils ne respectent pas ces consignes. En procédant de cette façon, on leur rend en fait un grand service que les enfants apprécient seulement plus tard dans leur vie d'adulte.

Publié le 11/01/2012 à 23:07 par XX.XX.98.142
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 6
 zepuce (1077)

Oui parce que sinon c'est l'anarchie ! Et puis ça ne fait de mal à personne, au contraire. Après il faut que la punition soit justifiée.

Publié le 18/03/2012 à 22:21 par XX.XX.254.251
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -2
 Justine (841)

Nous considérons aujourd'hui trop souvent les enfants comme de petits princes et princesses. Nous faisons tout pour leur faire plaisir et nous cédons à tous leurs caprices. À la fin tout ça se retourne contre nous. Personnellement je trouve qu'une fessée ou une punition justifiée ne peuvent pas faire de mal à un enfant, au contraire l'enfant va réfléchir et connaîtra des limites à ne pas dépasser !

Publié le 13/06/2012 à 06:52 par XX.XX.162.213
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Convaincant ? 26
 Marion (501)

Punir un enfant c'est la chose la plus facile que l'on puisse faire. Un enfant qui casse un verre à table ne l'a pas forcément fait exprès, alors pourquoi le gronder ou lui taper dessus ?
Si un enfant se comporte mal, il faut lui expliquer son erreur pour qu'il puisse la comprendre. On ne peut pas punir les enfants bêtement. Quand je vois des parents qui distribuent
des fessées et des gifles à gauche à droite pour un oui ou pour un non, j'ai envie de les taper moi-même. Souvent, la punition c'est un signe de faiblesse des parents.

Publié le 02/01/2012 à 14:28 par XX.XX.150.167
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 12
 michel (6298)

C'est très juste Marion :) mais si c'est la septième fois dans la journée que l'enfant casse un truc dans la cuisine alors je te garanti que certaines mamans vont casser un huitème objet sur la tête de leurs progénitures :)
Mais plus sérieusement c'est plus facile à dire qu'à faire; il faut une perséverance et une discipline de fer, aussi entre les parents pour ne pas ouvrir des brèches inutiles aux enfants, il faut pas que les grands parents, les copins, la tata, la télé, les amis s'en mêlent... on vit une époque difficile, c'était plus fastoche il y a environ deux siècles ;)

Publié le 02/01/2012 à 21:02 par XX.XX.112.26
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 21
 winao (1765)

Insolence /- fainéantise /- rebellion /- insouciance /- indolence /- tutti quanti = humiliation /- privation /- interdiction /- confiscation /- isolement /- tutti quanti.

Equation basique et excessive, mais qui, posée en ces termes, laisse clairement apparaître... l'excès. La vieille école en somme, « à la dure, c'est comme ça et puis c'est tout ». Un manque certain de transmission de valeurs entre éducateurs/parents et enfants. Disons d'« autres » valeurs...

Qu'en est-il de la personnalité de l'enfant ? Qu'en est-il de sa compréhension de la punition, comment la vit-il ? Qu'en est-il de l'éventuelle récidive, du délitement des rapports ? Qu'en est-il de leur apparente capacité à encaisser et quelles peuvent en être les conséquences, plus ou moins visibles, qui forgeront le futur adulte ? En somme : quel impact ?

Qu'en est-il de nous ? Répétition de l'éducation de nos parents ? Peur ? Incapacité à gérer le conflit ? Volonté de formater l'enfant notre image, lui faire adhérer à nos valeurs ou bien le protéger maladroitement ? En somme : quelles motivations ?

Dans cette perspective, serions-nous donc incapables d'expliquer les choses sans recourir à la force ?

Qui serait la « tête de mule » ? Eux ou nous ?

La construction du rapport à l'autorité passe t-il nécessairement par la punition ?

Peut-on concilier punition et communication efficace ?

Et vous ? Comment le vivez-vous ? Comment l'avez-vous vécu ?

Lâchez-vous dans ces deux colonnes, vous ne serez pas punis... ou presque...


Publié le 31/12/2011 à 05:39 par XX.XX.11.201
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 22
 Marie (7017)

Je pense que la punition c'est la dernière solution à envisager. Moi personellement je privilégie le dialogue mais un dialogue long et constructif pour que l'enfant comprenne bien ce qu'on lui reproche et ce qu'on attent de lui.

Publié le 31/12/2011 à 15:37 par XX.XX.167.101
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 18
 Babar (6634)

C'est difficile de prendre une position tranchée sur cette question :) ...mais oui, je pense qu'il y a un bon paquet de parents qui ne savent pas du tout éduquer leurs gamins parce que eux mêmes n'ont pas eu la chance de recevoir une éducation appelons la complète et surtout cohérente !
Car à quoi bon punir les gosses sévèrement lundi et mardi en les laissant faire à gogo tout le reste de la semaine....
A ce titre, je suis persuadé qu'il faut jongler inteligemment avec les deux... la punition en cas de gros écarts délibérés et la communication sans faille et sans aucune relâche 24/24 ! ...mais quand on est parent on le sait bien que c'est souvent plus facile à dire qu'à faire :)

Publié le 31/12/2011 à 18:41 par XX.XX.153.166
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 15
 winao (1765)

La démarche de Marie me semble donner plus à l'enfant en le responsabilisant ; mon commentaire à Sarah fait écho à cette démarche.

J'ai bien conscience que les PV - et autres petites punitions quotidiennes -, comme le fait remarquer Babar, révèlent - et relèvent (d') - une société qui comprend la punition comme incontournable. J'ai limité le débat à la famille et à l'école mais il est vrai que l'on pourrait l'étendre à la vie en société.

Justement...

Il me semble que punir, c'est déresponsabiliser l'individu avec, en retour de manivelle, la possibilité que certaines personnes construisent une défiance permanente à l'autorité - entre autres réactions possibles -, la punition devenant, paradoxalement, une « récompense » ou du moins un trophée qui donne corps à la désobéissance...

Publié le 02/01/2012 à 10:52 par XX.XX.9.180
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 4
 Lenine (7548)

Il n'est pas question de punir les enfants , leurs insolence est souvent traduit par leurs contraintes de tout les jours et le châtiment renforce l'esprit de révolte chez un enfant il s'enferme et ont le comprend plus , un enfant va refusé de faire ce qu'on lui demande parce qu'il en a mare de faire des choses qui n'ont aucun sens pour lui , il faut ouvrir des centres d'intérêts pour qu'ils puissent se gérer qu'ils fassent ce qui leurs plaisent et en ressortirons mieux . la cage familiale et l'école son des milieux où l'enfant ne connait aucune liberté , comment peut il tenir en place si il n'y a pas d'ouverture possible ?

Publié le 31/05/2015 à 15:45 par XX.XX.71.156
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Ce débat en ligne vous intéresse ?  Partagez-le avec vos amis et les internautes...
 
La punition est-elle nécessaire à l'éducation de nos enfants ?
elle est nécessaireelle n'est pas nécessaire
Score du débat : 69%?
Contributions : 18
Nombre de votes : 704
Participation?

Créateur du débat

winao (1765)

DÉBAT LE PLUS CONTROVERSÉ DU MOMENT dans la catégorie Société
Que pensez-vous de la situation de la femme en société ?

Option gagnante à 54% : Il faudrais du changement