Faut-il mettre fin au carriérisme politique ?


Trouvez vous normal qu'un personnage politique fasse des études de politique, et en fasse son métier toute sa vie ? Est-ce qu'une personne peut être une fois ministre de l'environnement, puis la fois d'après ministre de la santé ? Ou est-ce qu'il serait bon que ces ministres aient une mission limitée dans la durée, non renouvelable, et qu'ils soient issus du secteur en question ?

Le problème soulevé par le carriérisme politique, c'est le fait de vouloir toujours se faire réélire, plaire à un électorat simplement pour sa campagne, et surtout ne froisser personne pendant son mandat pour préparer sa prochaine campagne.

Si nos élus ne pouvaient pas être réélus, ils n'auraient donc plus peur de froisser leur électorat, et mettraient en place leur programme initial beaucoup plus facilement

Oui c'est un scandale

80%

Ajouter un argument

Non ce n'est pas grave

20%

Ajouter un argument

Convaincant ? 16
 José93 (367)

la plupart des hommes politiques ce sont tous de prétendus magiciens qui couvrent les électeurs de promesses parfois intenables et voient avant tout leurs intérêts personnels...

Publié le 28/01/2015 à 23:06 par XX.XX.210.165
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 Fritach (188)

Certains hommes politiques, pour ne pas dire une bonne majorité, ne voient en la politique que des intérêts personnels.

En effet, qui n'a pas été choqué des images de Vincent Peillon, à l'aube du mandat d'Hollande, s'inquiéter de quel ministère il allait diriger? En étant déçu d'avoir finalement celui de l'éducation... Il est déjà dommage de ne pas avoir un spécialiste en la matière à la tête de chaque ministère, mais si au moins on pouvait avoir quelqu'un de motivé et de passionné par la résolution des problèmes dudit secteur.

Cette tendance n'est pas limitée au parti socialiste... Les promesses concernant les vraies réformes dont notre pays à tant besoin ne sont pratiquement jamais honorées, et cela au profit d'autres mesures secondaires.. La politique française sombre dans la démagogie.

La politique ne devrait pas être un but en soit, mais un devoir de citoyen, pour quiconque veut participer à l'élaboration d'une société meilleure. Le carriérisme politique, c'est une insulte au peuple, considéré comme un troupeau de mouton ne servant plus qu'à asseoir quelques menteurs sortis tout droit de l'ENA.

Publié le 24/03/2015 à 18:06 par XX.XX.65.6
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 1
 jemarval (155)

Tout cela dépend des voix de l´électorat.

C´est notre vote qui soutient les carrières politiques des personnes élues.

A mon avis, une carrière seulement politique est complètement improductive. Il faut voter pour les personnes réussies, gagnantes, exemples de notre société et en même temps, exemples a suivre pour sa caractère et son honnête. Une fois que cette personne ait complété son service, il faut voter pour une outre, avec un profil similaire!

Toutefois, c´est un idéal qui n´est qu´une fantaisie, sauf que l´électorat en fasse une réalité.

Publié le 24/08/2016 à 15:29 par XX.XX.15.55
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Lenine (7043)

Le carriérisme politique est la pire école politique qui puisse existé , la science politique , n'est qu'une bouillie de mensonge , ces gens appliquant ces pratiques politiques sont des menteurs fini et ce carriérisme est le seul moyen pour une minorité de personnes de diriger le pays . la science politique qu'est ce que c'est ? un moyen d'endormir les gens , puis ces politiciens à l'avenir tout fait ne font qu'écoeurer les gens car la politique mené n'a pas d'issue . le carriérisme politique doit disparaître , la politique doit être mené par des gens organisé , comme un parti ou que ce soit la majorité qui puisse mené une politique qui trouve une issue .

Publié le 14/06/2015 à 17:16 par XX.XX.71.156
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 rcxir (364)

aujourd'hui pour faire de la politique faut soit êtres extrêmement riche ou avoir fait de grande école. alors que de base la politique est faites pour exprimer nos conviction et non pour ce faire du pognon.

Publié le 21/08/2015 à 17:53 par XX.XX.188.46
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Vae Victis (195)

Oui, le carriérisme politique est une plaie pour notre pays ! Que ce soit les hommes ou les partis, ce sont des trous sans fond où disparaît l'argent des contribuables... Le financement des partis incite bon nombre de formations à ne présenter des candidats que parce que cela peut rapporter gros (selon les résultats)! Et une carrière politique ne devrait pas dépasser 25 ans, des carrières comme celles de Chirac ou Juppé (pur ne citer que ceux-là !) sont en fait de véritables rentes « à vie » qui pèsent lourd sur le budget de la nation ou des collectivités ! Et notre démocratie, ou ce qu'il en reste, n'en tire nullement profit...

Publié le 16/01/2016 à 20:29 par XX.XX.44.190
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 PALUCK (479)

Faire de la politique ne devrait en aucun être un métier.
C'est un devoir civique qui doit être partagé et assumé par l'ensemble des citoyens.

Publié le 20/05/2016 à 17:11 par XX.XX.151.42
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 keji777 (227)

Ils sont en grande majorité passé par les mêmes écoles (science po..) et ne représentent pas du tout le français moyen. Il est vrai que les politiques n'ont aucune conscience du quotidien dans lequel les français vivent! De ce fait, sans savoir ce qui se passe en bas, il est impossible de prendre les meilleures décisions. D'ailleurs, on on peut constater que les politiques influents fréquentent des gens influents.. Si on arrêtait de vouloir avoir une tête au sommet mais plutôt une assemblée dirigeante tirée au sort, beaucoup de choses changeraient..

Publié le 23/06/2016 à 16:21 par XX.XX.250.196
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Convaincant ? 0
 paul45 (707)

Cela ne me dérange pas de voir qu'une même personnalité politique ait dirigé durant sa carrière politique plusieurs ministères qui n'ont pas de rapport direct entre eux. En raison des alternances politiques et des remaniements de certains gouvernements, personne ne peut rester à la tête du même ministère durant très longtemps.

Pour autant, je trouve inacceptable qu'un ou une ministre occupe parallèlement d'autres fonctions publiques.

Publié le 29/01/2015 à 17:32 par XX.XX.34.250
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Daniel PRA (70)

Comme disait De Gaulle, vaste débat. Déjà, le problème de fonds est que la fonction politique de « haut niveau » est pratiquement interdite à la société civile salariée puisque, si par miracle l'un d'entre eux est élu, il ne pourra plus assumer pleinement ses fonctions au sein de son entreprise. S'il n'est pas réélu, son employeur n'est pas tenu de le garder et donc.... C'est un risque difficile voire impossible à assumer.
Donc, « le jeu » pour les hommes politiques est d'être réélu et pour cela, ils mettent bien vite leurs idéaux au vestiaire (moins bien sur, s'ils sont financés par un parti car le risque financier pour eux est moindre).
La vraie démocratie serait que tout homme ayant un charisme suffisant, puisse se présenter par exemple à la députation mais pour cela il faudrait que le système mis en place le permette. Si vous avez des idées, débattons en.

Publié le 15/07/2015 à 11:45 par XX.XX.66.32
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Ce débat en ligne vous intéresse ?  Partagez-le avec vos amis et les internautes...
 
Faut-il mettre fin au carriérisme politique ?
Oui c'est un scandale Non ce n'est pas grave
Score du débat : 81%?
Contributions : 10
Nombre de votes : 31
Participation?

Créateur du débat

oriann (678)

DÉBAT LE PLUS CONTROVERSÉ DU MOMENT dans la catégorie Politique
Prélèvement à la source de nos impôts: pour ou contre ?

Option gagnante à 68% : Contre le prélèvement à la source