Le BAC mérite-t-il une réforme ?


La publication d'un exercice de l'épreuve de mathématiques à renouveler le débat sur l'utilité du BAC, sur la façon dont il se déroule, sur son organisation...Après plusieurs réformes de l'enseignement (des plus petites classes au lycées), on peut s'interroger sur cette spécificité française.

Oui, son modèle est dépassé.

68%

Ajouter un argument

Non, il remplit ses fonctions.

32%

Ajouter un argument

Convaincant ? 14
 Jiménez (700)

Il y a un certain nombre d'années, le BAC n'avait pas le même taux de réussite : il avait une vraie valeur. Aujourd'hui, du haut de ses 85% de réussite, quelle valeur a-t-il vraiment ?

Publié le 26/06/2011 à 20:40 par XX.XX.45.207
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 8
 Laure (4169)

Aujourd'hui, le Baccalauréat constitue davantage un passeport pour accéder à l'enseignement supérieur qu'à un véritable diplôme à proprement dit. Car aujourd'hui, avec un Baccalauréat, comment pouvez-vous espérer décrocher un emploi qui vous permettra de vivre de façon décente dira t-on.

Publié le 26/06/2011 à 21:40 par XX.XX.211.64
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 10
 Marie (7017)

Je suis persuadée que le bac tel qu'il existe en France est aujourd'hui dépassé. Les épreuves du bac ne reflètent pas les connaissances des élèves de terminale.

Les jeunes apprennent à la dernière minute et après on peut avoir un coup de bol en tombant sur une bonne question ou en profitant du fait que l'examinateur soit de bonne humeur. Pourquoi nous ne pouvons pas faire comme en Suède par exemple ?

Là bas il n'y a pas d'examen du bac, on obtient le diplôme si on a la moyenne dans toutes les matières pendant l'année scolaire et la moyenne c'est le total de tous les contrôles. C'est un système très juste et en plus les élèves doivent travailler régulièrement. Je pense qu'il est grand temps de changer le système du bac français qui est devenu archaïque.

Publié le 28/06/2011 à 21:03 par XX.XX.128.100
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 7
 AmbKokiyas (450)

Choisir entre un examen national général ou bien des examens particulier n'est pas facile, chacun ayant des avantages et des inconvénients. L'avantage du bac est l'équité entre les élèves dans les objectifs à atteindre, ce qui empêche certaines écoles de faire passer les élèves sans le niveau, ou bien le délit de sale gueule.

Les désavantages sont à mon sens plus nombreux:
-Le choix des matières au bac fait que les étudiants doivent choisir leur orientation trop tôt; Je trouve que c'est un défaut crucial car en terminale on a rarement la maturité nécessaire pour faire un choix définitif
-Le fait de tout jouer sur un examen est dangereux et non représentatif, d'autant que les correcteurs ne corrigent pas du tout de façon uniforme; Il y a eu une expérience qui montrait que si on donne la même copie(en philo) à 6 examinateurs, il y a 81% de chance que leur décision(passe ou pas) soit différente. (source: mon cours de didactique :p)
-Les élèves ne sont pas habitués à passer des examens;
-Fraude
-Au final, le bac n'est même pas une preuve de qualité.
-Les élèves apprennent en fonction du bac et du type de question du bac, ce qui entraîne une uniformisation.

Bref moi je préfère de loin le système belge.

Publié le 05/07/2011 à 21:30 par XX.XX.63.109
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 4
 Dora (518)

Je ne connais pas trop le système belge mais je pense comme toi qu'un examinateur ne peut pas objectivement noter un élève en 10 ou 15 minutes. A l'écrit c'est encore pire, surtout lorsqu'il en est à sa 56ème copie…

Il y'a aussi une chose dont tu parles et avec laquelle je suis d'accord, ce sont les élèves qui apprennent les sujets probables au bac, ça sert à quoi ?

C'est pour ça que le système du contrôle continu me paraît plus raisonnable car les élèves sont obligés d'apprendre les chapitres au fur et à mesure au lieu d'apprendre n'importe comment et à la va vite juste avant les épreuves finales.

Publié le 06/07/2011 à 08:19 par XX.XX.99.204
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 5
 FxLeDuc (1334)

moi le bac (j'étais en scientifique) je l'ai raté une fois de 8pts
grâce a une prof de math qui lors du rattrapage m'a pourri là où des amis à moi on rattrapés plus de 40pts avec des profs
sympa. bref j'ai refusé de mis recollé, j'avais déjà assez souffert
des méthodes de l'éducation nationale et je suis parti en école de communication qui acceptait les 'niveau bac'. Bref le bac ça peu être aléatoire (sauf quand on bosse dur.) donc pour moi c'est tout le système éducatif qu'il faut réformer ( comprendre au lieu d'apprendre / valoriser les élèves / faire plus de travaille collectif )
(PS: je suis dingue d'entendre que l'on risque 3 ans de prison pour avoir divulgué un sujet de bac, c'est juste de la triche; quand je vois sony qui n'a pas bien sécurisé les coordonnés banquaires de ces clients c'est eux qui devrait prendre 3 ans !
pour moi cela ne mérite pas plus que des travaux d'intérêt général, y en a marre de cette justice)

Publié le 27/06/2011 à 13:18 par XX.XX.111.51
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Jiménez (700)

Je suis d'accord avec le fait qu'il y a surement une incohérence dans la façon dont les rattrapages se déroulent.

On veut un examen national avec des barêmes précis...et finalement, on passe des oraux avec des profs divers et variés : on perd en 'nationalisation'.

Publié le 27/06/2011 à 18:53 par XX.XX.165.133
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 Jiménez (700)

En revanche, pas du tout d'accord sur la punition de la tricherie : il faut voir tout ce que ça engendre derrière : faire repasser une épreuve à un grand nombre d'élèves, mobiliser des surveillants, des capitaux pour financer de nouveaux...Enfin en ce qui concerne les travaux d'intérêt généraux, j'attends que quelqu'un créé le débat :)

Publié le 27/06/2011 à 18:56 par XX.XX.165.133
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 FxLeDuc (1334)

Pourquoi veux tu que l'on face repassé le bac a tout le monde pour un exercice qui a du être visualisé par une centaine de personne, des gens qui trichent y en a à toutes les épreuves du bac. sans Internet la tricherie aurait tout de même eu lieux et personne n'en aurait rien su.
Le problème c'est qu'une fois de plus on a l'impression que l'on découvre Internet. L'éducation nationale n'a cas organisé un petit contrôle avant les épreuves. (la tricherie c'est l'intelligence des feignants)
Pardon pour le -1 je voulais te répondre et jmets tromper de bouton.

Publié le 27/06/2011 à 21:29 par XX.XX.111.51
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 1
 Jiménez (700)

Np pour le -1 :p

Je ne suis pas en faveur de repasser, c'est juste que c'est une idée qui a été évoquée.

Je trouve que la répartition des points sur les autres excercices est une solution très suffisante.

Je suis complétement d'accord que les autorités ne sont pas tout à fait à jour...Ce matin encore, on entendait que les téléphones allaient être interdits...C'est déjà le cas ? Il n'y a pas forcément besoin de nouvelles réformes dans ce domaine...Il suffirait de faire appliquer les règles qui existent.

Publié le 27/06/2011 à 22:12 par XX.XX.36.227
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -2
 Jiménez (700)

Le fait est, il faut bien faire quelque chose contre cette tricherie généralisée ?

Publié le 27/06/2011 à 22:21 par XX.XX.36.227
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 4
 FxLeDuc (1334)

ouai arréter de faire des épreuves généralisés,
bref s'adapter, les tricheurs seront toujours présent. c'est la vie. Ce qu'il ne faut pas c'est pénaliser les non tricheurs (l'immence majorité)
je pense que les élèves ni sont pour rien si l'education national n'est pas capable de sécuriser ces circuits. l'exercice aurait du etre pris en compte normalement et l'education nationale devra en tirer les leçons
(pauvres bacheliers)

Publié le 27/06/2011 à 23:07 par XX.XX.111.51
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 filoo (1783)

Je suis dans le même cas: je me suis fais sabrer à l'oral parce qu'il y avait des commentaires négatifs sur mon dossier.
J'avais un an d'avance et un niveau normal pour terminale C.
J'ai préférer laisser tomber les études dans ce contexte.

Publié le 14/02/2012 à 11:00 par XX.XX.22.27
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 5
 Pauline (648)

En France l'école a ses règlements très spéciaux et on n'aime pas trop les changements. Rappelez vous que les élèves français étaient pendant de longues années les seuls en Europe à aller à l'école le samedi. Heureusement ce n'est plus le cas, ça cassait le week-end et les grasses matinées à de nombreuses familles ;)

Il est maintenant grand temps d'admettre qu'en France le bac mérite aussi des changements. Les notations sont complètement dépassées. Par exemple est-il normal que dans certaines sections, la note de l'épreuve de français
ait le même coefficient que le sport ?

Et en plus pourquoi les élèves sont obligés de passer des épreuves dans toutes les matières ? Prenons l'exemple sur d'autres pays ou il n'y a pas d'examen du bac ou et le diplôme est obtenu sur la base des notes de l'année. Je trouve ce système plus juste et plus objectif.

Publié le 01/07/2011 à 00:21 par XX.XX.33.202
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 4
 Sarah (4274)

Tout a fait d'accord avec toi Moijhd sur le fait que le bac c'est une sélection et une sorte de passeport pour les études supérieures, personne ne discute là dessus. Le problème c'est le système et la forme de cet examen. Sur ce point je suis d'accord avec Maya qui dit qu'un examinateur ne peut pas évaluer les connaissances d'un élève en 15 minutes. Des facteurs comme stress, le manque de temps ou quelques fois la bonne ou la mauvaise foi de l'examinateur ne rendent pas la note finale complètement objectives. La moyenne de 10 contrôles de l'année serait probablement plus juste, à réfléchir donc, mais de toute façon un changement du système du bac s'impose.

Publié le 05/07/2011 à 19:00 par XX.XX.81.204
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 3
 Maya (2323)

Il faut changer au plus vite le système vieillot du bac français. J'ai gardé un très mauvais souvenir de mon année bac, que du stress en fait. J'ai un très bon niveau d'espagnol car mes grands parents maternels sont espagnols et chaque année je passe mes vacances chez eux.

Au troisième trimestre en terminale ma prof m'a mis 19/20 et la pouf a l'oral du bac ne m'a même pas mis la moyenne, j'ai eu 9/20, les boules ! Alors si la note du bac doit refléter mes connaissances il y'a un problème quelque part. Je suis tout à fait pour remplacer les notes des épreuves écrites et orales
par un système de contrôle continu.

Comme ça, le système sera plus juste , plus objectif et éliminera a l'occasion le stress que vivent les bacheliers chaque année. En plus l'Etat fera des économies sur les salaires versés aux examinateurs et sur le prix des tonnes de papier utilisées pendant les épreuves du bac ;)

Publié le 04/07/2011 à 21:28 par XX.XX.133.90
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 3
 amandineg (1960)

Comme tu le dis toi même, tu as été très stressée pendant cette période. Cependant, il faut garder à l'esprit que l'examinateur juge le travail que tu lui présentes le jour même non celui que tu as fournis au cours de l'année. Si un travail conséquent à été fournis tout au long de l'année, il devrait payer au Bac car cela se ressent. Peut-être le fait d'avoir de la famille espagnole t'a en quelque sorte 'désavantagé 'car tu savais que tu avais des acquis, et donc, tu n'as pas dû travailler comme il se doit cette matière. ( cela a été démontré : les personnes qui parlent régulièrement une langue étrangère sont sujettes à plus de fautes d'inattentions que ceux qui commencent l'apprentissage d'une langue ). Ajouter à ceci le stress, les notes dégringolent.
Et le contrôle continu n'est pas la meilleure des solutions : si tu es apprécié de ton professeur ( autrement dit le chouchou ), le professeur peut être amené à laisser son jugement impartial de côté, et à te surnoter.

Publié le 14/08/2011 à 14:09 par XX.XX.220.34
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 1
 Justine (841)

Le BAC 2012 commence aujourd'hui; regardons un peu le chiffres : 4 millions de copies, plus de 175 000 membres de jury et les correcteurs sans parler du coût de cet examen qui est en gros de 80 euros par élève. Je comprends pas pourquoi on ne peut pas évaluer les élèves tout au long de l'année avec les notes de contrôles continues qui donneraient la moyenne de l'année ? Je trouve qu'il est temps de changer le modèle de BAC en France pour éviter le stress de 700 000 élèves et économiser de l'argent public dépensé pour l'organisation du BAC: 50 millions euros !

Publié le 19/06/2012 à 21:29 par XX.XX.140.233
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Convaincant ? 3
 Bruno (489)

On ne trouvera jamais un système parfait. Pour moi, même s'il paraît vieillot, le système du bac français remplit ses fonctions. De toute façon on ne peut pas inclure les programmes de 3 ans de lycée dans les questions du bac. Les élèves doivent connaître l'ensemble des chapitres enseignés et s'ils tombent sur une question à laquelle ils ne savent pas répondre, ça veut dire qu'ils n'étaient pas assez préparés. Et après au pire, il y'a les rattrapages de toute façon.

Publié le 06/07/2011 à 10:40 par XX.XX.54.8
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 3
 amandineg (1960)

Ayant passé cette année mon Bac, je ne pense pas que le réformer est la meilleure solution. En effet, c'est avant tout un examen et non un concours, cela signifie donc qu'environ 80 % des candidats l'obtiennent.
Cet examen est là pour vérifier nos acquis et nos connaissances, les candidats doivent donc jouer le jeu, et ce pour eux mêmes bien sûr.
Le Bac représente également la dernière ligne droite pour entrer dans la vie active, et fait aussi partie d'un symbole de la France.
De plus, c'est le premier (vrai) examen d'une longue lignée,et donc, s'il fallait réformer le bac, il faudrait aussi réformer les autres examens, et pourquoi pas, les concours.
Je rejoins donc l'idée de Bruno : aucun système n'est parfait, tous ont leurs failles, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut réformer à tout bout de champ.

Publié le 13/08/2011 à 23:44 par XX.XX.220.34
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 1
 michel (6298)

Comment seraient les universités en France avec l'inscription libre sans aucun concours d'entrée si le baccalauréat n'existerait plus ?

Il y a tout juste quelques années j'ai pu vivre en temps réel deux passages au bac de mes enfants et très objectivement je pense que cela leur avait fait du bien de s'obliger à tout reviser et passer ce cap important avec tout le stress que cela comporte.

Le baccalauréat n'est pas du tout une spécificité exclusivement française et il y a des pays en Europe où l'équivalent du baccalauréat s'appelle 'certificat de maturité' et je pense que ce type d'examen à cet âge là porte bien son nom car tous les lycéens ne sont pas préparés à faire face à un stress intense et gérer positivement les situations qui en découlent... cela devient un cap à passer, la réussite au bac leur donne certainement pas mal d'assurance pour affronter la suite des études, enfin l'échec à cet examen est rarement injuste... ceux qui y échouent ont rarement été gros bosseurs aux cours... alors après tout ce n'est que justice ?

En tout cas le bac c'est la fin du cycle, c'est la consécration de quelques années de cours et son absence serait selon moi quelquefois dommageable pour la maturité de certains élèves...

Publié le 10/07/2011 à 18:27 par XX.XX.41.17
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -2
 Jiménez (700)

C'est un concours national qui permet d'évaluer les élèves sur un même sujet. Cela permet, d'une certaine façon, de classer les élèves.

Publié le 26/06/2011 à 20:38 par XX.XX.45.207
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 4
 Max (6339)

Sans ce concours important je suis certain que le niveau des études au lycée ou du moins le résultat du passage dans l'enseignement secondaire serait bien plus bas car il n'existant pas d'examen d'entrée à la fac n'importe quelle feignasse de première pourrait se retrouver sur les bancs de l'amphi de la Sorbonne !

Or il faut bosser au moins le minimum pour mériter la possibilité de continuer les études... sinon cela devient un grand n'importe quoi !

Publié le 06/07/2011 à 22:47 par XX.XX.168.104
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -2
 Gérard (2510)

Je pense que le bac est utile car il permet de sélectionner les élèves qui sont aptes à affronter l'enseignement supérieur, même si la réussite au bac ne garantit pas de réussir de très belles études par la suite. Quoi qu'il en soit le bac doit continuer à exister, il incarne notre identité française.

Publié le 27/06/2011 à 12:29 par XX.XX.255.214
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 4
 FxLeDuc (1334)

Je ne vois pas en quoi le bac permet de sélectionner des gens aptes à faire des études supérieures. les notes obtenues par les élèves au long de l'année sont bien plus pertinentes. Et plutôt que de dire aux gens qu'ils ne sont pas aptes cherchons plutôt à bien les orienter sans discréditer les orientations.

Publié le 27/06/2011 à 23:38 par XX.XX.111.51
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 1
 filoo (1783)

Je pense qu'il s'agit surtout de privilégier l'esprit de compétition et que l'on pourrait motiver mieux les impétrants par une bonne évaluation continue.
Je ne suis pas sûr que les diplômés français se vendent mieux que d'autres sur le marché internationalisé des hautes compétences.

Publié le 14/02/2012 à 11:04 par XX.XX.22.27
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Ce débat en ligne vous intéresse ?  Partagez-le avec vos amis et les internautes...
 
Le BAC mérite-t-il une réforme ?
Oui, son modèle est dépassé.Non, il remplit ses fonctions.
Score du débat : 79%?
Contributions : 26
Nombre de votes : 143
Participation?

Créateur du débat

Jiménez (700)

DÉBAT LE PLUS CONTROVERSÉ DU MOMENT dans la catégorie Actualité
Les élections présidentielles servent t-elles à quelque chose ?

Option gagnante à 52% : Oui, c'est une liberté