Election UMP : faudrait-il faire revoter les adhérents de l'UMP ?


Depuis une semaine nous assistons à une situation inédite à l'UMP. Le principal parti de l'opposition vit un véritable cauchemar à cause de l'issue extrêmement fragile et incertaine de l'élection de son président. Alors que Jean-François Copé s'était proclamé vainqueur avant l'annonce officielle de résultats dans un scrutin extrêmement serré, François Fillon deux jours plus tard fait valoir quelques centaines de votes oubliés par la commission COCOE au moment du dépouillement pour revendiquer une courte victoire !
Peut-on gérer durablement une famille politique aussi large et héteroclite que l'UMP avec quelques dizaines de voix d'avance ? Jean-François Copé, a-t-il raison de rester impassible face aux attentes d'un bon nombre d'adhérents de son parti ? Dans une démocratie il suffit théoriquement une voix d'écart pour emporter une élection, mais ne faudrait-il pas tout de même de songer à faire revoter tout simplement les adhérents de l'UMP afin de lever tous les soupçons et dégager une présidence forte et incontestable pour espèrer un jour de réconquérir la majorité non seulement à l'Assemblée mais aussi au Sénat et dans les régions ?

Nouvelle élection à l'UMP s'impose

70%

Ajouter un argument

Nouvelle élection paraît inutile

30%

Ajouter un argument

Convaincant ? 46
 michel (6298)

En observant le déroulement des évènements depuis une semaine et surtout le fiasco de la mission de reconcilliation tentée par Alain Juppé je me pose une seule question; peut-on espèrer de gérer efficacement un parti aussi important que l'UMP en étant élu à sa présidence dans les conditions que nous connaissons ?

Un parti n'existe durablement que par la force de conviction de ses mililtants et ce sont d'ailleurs eux qui ont voté 50/50 dans cet élection... peut-on au sein de la même famille politique censée de travailler solidairement main dans la main pour revenir un jour aux affaires, se permettre à un tel déballage d'animosité et de dénigrement mutuel, apparu d'ailleurs déjà avant le scrutin ?

Ne voit-on pas que les intérêts personnels de deux candidats sont en train de faire exploser tout le parti et son pouvoir de conviction envers ses militants et sympathisants ? Certains adhérents sont d'ailleurs apparemment déjà en train de toquer à la porte de l'UDI récemment constitué... pour moi la seule façon d'essayer de regagner la confiance des adhérents et essayer de les réconcillier entre eux serait de faire revoter tout le monde encore une fois dans les conditions beaucoup plus strictes qui rendraient absolument impossible toute contestation éventuelle !

Publié le 25/11/2012 à 21:05 par XX.XX.155.184
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 25
 Gigabot (2781)

Je dois bien reconnaître que les adhérents ont de quoi être perdus et déboussolés !
L'UMP a été crée en 2002 en quelque sorte pour servir à la réélection de Jacques Chirac. Ce serait peut-être intéressant de savoir ce qu'il en pense en observant ces évènements?
Si ce parti était vraiment soudé alors il serait effectivement intelligent de faire revoter les adhérents pour corriger une anomalie arithmétique... mais je crains que le problème n'a rien d'arithmétique ;)

Publié le 25/11/2012 à 23:04 par XX.XX.142.88
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 3
 Jasmine (6649)

Faire revoter les militants de l'ump ne servira à rien du tout, mais quand on voit la toute petite différence qui sépare Fillon et Copé, on peut presque se demander si ce n'est pas une sorte de coup monté pour faire revenir Sarkozy en sauveur ?

Publié le 27/11/2012 à 12:56 par XX.XX.186.194
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 10
 Gérard (2510)

Ca ne sert à rien de faire revoter les militants UMP car de toute façon depuis que Sarko n'est plus là, ce parti n'a plus de leader naturel, alors que ce soit Copé avec quelques voix d'avance ou même situation avec Fillon, c'est du pareil au même, l'UMP risque de plonger.

Publié le 26/11/2012 à 10:43 par XX.XX.156.216
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 10
 Gigabot (2781)

Effectivement vu sous cet angle revoter peut paraître totalement inutile !
Car c'est vrai que ni Copé ni Fillon n'ont le charisme de Chirac ou de Sarkozy et l'UMP existait depuis le début d'abord pour soutenir leurs actions et leur carrière !
Je ne suis pas du tout fan de Ségolène mais si on introduisait à l'UMP un peu moins de parisianisme et un peu plus de démocratie participative en écoutant davantage les militants et adhérents alors ce parti aurait selon moi beaucoup plus de chances de se retrouver un jour en majorité !

Publié le 26/11/2012 à 11:49 par XX.XX.142.88
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 25
 Zoucci (2970)

Très franchement je viens de regarder sur itélé ce qui s'est passé depuis ce matin dans cette affaire et il y a une chose qui est certaine ! je ne voterai plus pour un candidat de l'UMP tant que Monsieur Copé et son adjointe Michèle quelque chose, je me rappelle plus de son nom, seront aux commandes de ce parti !
Ce parti fonctionne pas mieux dans cette affaire que le PCF à l'époque de Georges Marchais ! Aucune modernité, aucune intelligence pour en sortir grandi dans l'opinion publique en faisant jouer à fond la transparence et la démocratie !
Copé vient de perdre 17% dans la côte de confiance et de popularité du Figaro, Fillon en a perdu nettement moins, car 10% seulement mais ça fait énorme en quelques jours.

Il serait vraiment temps que les plus jeunes prennent ce parti en main ou que celui-ci disparaisse au profit de nouvelles formations !
De toute façon sans un nouveau vote et sans une réconcilliation franche et sincère qui paraît d'ailleurs impossible, ce parti n'accédera plus jamais au pouvoir, tel est mon sentiment et je dois pas être le seul aujourd'hui à le penser ??

Publié le 28/11/2012 à 17:53 par XX.XX.28.123
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 Arturo (2816)

Dans le climat actuel, organiser un nouveau vote à l'UMP dans la précipitation, ça serait contre productif.

Pour le moment, il vaudrait mieux avoir une direction collégiale et attendre le temps qu'il faudra pour choisir un véritable chef de parti qui saura rassembler une grande majorité des sympathisants UMP, un peu comme Sarkozy l'avait fait à une époque.

Publié le 29/11/2012 à 10:28 par XX.XX.145.210
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 23
 Matteo (3195)

Plus que la moitié des sympathisants UMP pensent qu'il faut revoter! Si monsieur Copé est tellement sûr de sa victoire
cela ne devrait lui poser le moindre problème pour refaire cet élection et cette fois-ci bien compter les bulletins avec une methode plus sécurisée pour ne plus avoir des doutes !

Publié le 26/11/2012 à 11:03 par XX.XX.144.33
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 15
 Marie (7017)

Pour moi il est tout à fait légitime que Francois Fillon réclame de nouvelles élections. C'est la seule solution pour éclaircir le doute qui plane sur les résultats de ce scrutin. Jean-François Copé s'il est si certain de sa victoire il n'a rien à craindre.
Si les résultats suite à la nouvelle élection vont se confirmer Francois Fillon sera bien obligé d'admettre sa défaite. Donc pour moi il faut revoter pour respecter la démocratie, pour respecter les militants !

Publié le 27/11/2012 à 20:18 par XX.XX.152.200
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 13
 Maddy (1359)

Il faut absolument revoter si on veut pas diviser et semer encore d'avantage de problèmes au sein de la famille UMP déjà bien fragilisée.

Publié le 28/11/2012 à 19:20 par XX.XX.160.104
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 8
 Sarah (4272)

Dans l'état actuel de choses le seul moyen pour concilier le clan Fillon avec le clan Copé serait pour moi la nouvelle élection. Le nouveau scrutin sous haute surveillance donnerait des résultats plus fiables et personne ne pourrait plus contester la victoire de Copé ou de Fillon. Autrement si cette mascarade ne va pas s'arrêter l'UMP va perdre toute la crédibilité aux yeux de tous les Français et pas seulement de ses militants et adhérents !

Publié le 29/11/2012 à 13:30 par XX.XX.151.233
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 11
 Dominique (1227)

Il faut revoter pour régler le problème au plus vite! Je pense qu'en ce moment en France on a des problèmes bien plus graves à regler que de perdre je ne sais pas combien de temps pour déterminer qui sera président de l'UMP. Monsieur Fillon et monsieur Copé pensent plus à leur carrière politique qu'à la France alors réglons ce diférend au plus vite et occupons nous de vrais problèmes de Francais!

Publié le 29/11/2012 à 15:15 par XX.XX.142.224
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Convaincant ? 22
 richard75 (3855)

Il y a peut-être un oubli sur la Nouvelle Calédonie mais il y a aussi apparemment des irrégularités massives à Nice en faveur de Fillon sur lesquelles justement Copé avait un peu fermé les yeux au moment du décompte pour favoriser l'après-élection !
Alors s'il s'avère que l'oubli calédonien donne 30 voix d'avance à Fillon pendant que à Nice il aurait fallu lui enlever plusieurs centaines voir plusieurs milliers de voix contestables... alors le résultat sera net et sans bavure et à quoi bon de tout refaire ?
Cela me paraîtrait dans ce cas vraiment inutile !

Ce que j'ai pas aimé par contre c'était le climat juste avant l'élection; les deux candidats se sont traités comme deux adversaires à la présidentielle qui étaient amenés de toute façon à rester dans l'opposition l'un par rapport à l'autre après le scrutin ! Même au PS ils s'envoyaient pas autant de piques juste avant le vote, ils ont joué la même famille en soulignant qu'ils seront obligés de ramer ensemble dans la même direction !

Publié le 25/11/2012 à 21:59 par XX.XX.163.179
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 14
 Gigabot (2781)

Je pourrais être d'accord avec ce type de raisonnement si j'avais pas vu dans les médias la pagaille qui régnait à l'UMP après la fin du scrutin !
Chacun essayait de s'autoproclamer gagnant alors que le résultat était tellement serré qu'il était réellement impossible de faire une déclaration crédible dans ce sens!
Les deux candidats ne donnaient pas du tout l'impression d'appartenir au même parti !
En fait ils devraient probablement arrêter cette mascarade et faire exploser ce grand machin hypocrite sans âme qui est devenu l'UMP! Chacun s'y retrouverait mieux et ils pourraient faire des alliances uniquement pour les élections !

Publié le 25/11/2012 à 22:57 par XX.XX.142.88
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 18
 Max (6340)

En cas de second vote aujourd'hui François Fillon gagnerait à mon avis sans problème et assez largement sans aucun doute possible !
L'opinion publique et les militants de l'UMP n'ont certainement pas apprécié la façon dont toutes ces comissions ont étudié le problème et officialisé les résultats !

Même les socialistes, pourtant assez habitués à toutes sortes de pérégrinations dans leurs congrès n'auraient pas offert un simulacre de la démocratie aussi pitoyable à mes yeux !

Publié le 28/11/2012 à 12:18 par XX.XX.146.151
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 12
 Max (6340)

Vu tout ce qui s'est passé y compris le résultat du recours et le discours de Jean-François Copé qui a suivi je pense que effectivement revoter n'est plus la solution !
Dans ce cas Copé n'en sortirait pas gagnant, c'est impossible !
Donc revoter équivaudrait à rendre la présidence à Fillon !

Je pense que l'UMP a fait son temps et ne pourra jamais regagner le pouvoir sans personnages charismatiques comme Chirac ou Sarkozy. En plus Marine Le Pen est maintenant bien ancrée à droite et un gros bloc comme l'UMP ne trouvera jamais d'accord électoral avec FN et sans ses voix ce sera toujours très difficile contre l'alliance impossible et opportuniste de toutes les gauches !

La droite française devrait se scinder durablement en courant plus conservateur comme c'était le cas du RPR au début, capable de faire des alliances locales avec FN et un nouveau parti libéral du centre droit qui vient d'ailleurs voir le jour avec la création de l'UDI de Borloo... et même si Fillon mettait en place un autre troisième parti légèrement plus à droite cela permettrait à la droite dans son ensemble de ratisser plus large et de ne pas obliger les gens traditionnellement de droite à voter sur un parti unique dirigé par une personnalité qui n'est pas forcément leur tasse de thé !
Sinon les mots de Guy Mollet à propos de « la droite la plus bête du monde » seront encore une fois d'actualité !

Publié le 27/11/2012 à 08:24 par XX.XX.168.18
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 Laure (4168)

Une nouvelle élection à l'UMP ne ferait qu'accrôitre la confusion au sein du parti, car même si le résultat basculait en faveur de Fillon, l'écart de voix avec Copé ne serait pas énorme et donc il aurait lui aussi une légitimité discutable.

Publié le 27/11/2012 à 09:03 par XX.XX.54.193
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 19
 Max (6340)

Je pense que vous vous trompez ;)
Les proches de François Fillon et je crois lui même dans sa conversation avec Nicolas Sarkozy selon certaines dépêches, avaient parlé d'une fraude industrielle, c'est le mot utilisé, qui pouvait concerner entre cinq et dix points d'écart !
Puis de toute façon Jean-François Copé avait tellement terni son image en s'autoproclamant vainqueur alors que la comission était encore loin de pouvoir publier le résultat final, qu'en cas de second vote la majorité serait largement acquise à Fillon je pense !
D'où l'obstination de Copé car il sait qu'en laissant les militants de revoter il perd pratiquement à coup sûr sa présidence et le résultat ne serait pas du tout serré à mon avis!

Publié le 28/11/2012 à 12:04 par XX.XX.146.151
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 15
 Max (6340)

J'étais plutôt contre un second vote car j'estimais que cela servirait à rien mais vu les récentes prises de position, le second vote reste pour moi la dernière chance pour préserver l'UMP dans sa forme actuelle !
Mais après tout je me demande si l'éclatement de l'UMP ne serait pas une bonne chose pour la droite et pour toute la vie politique française qui en a souffert pas mal de l'existence de la bande des quatre puis des trois... trop d'hypocrisie, trop d'arrangements entre copains...

Publié le 28/11/2012 à 12:12 par XX.XX.146.151
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 6
 Diver (2285)

En cas de nouveau scrutin Fillon serait gagnant avec au moins 10 points d'écart !
Copé le sait très bien à mon avis et c'est bien la raison pour laquelle il s'obstine à refuser un nouveau vote de tous les militants ! Il la joue de toute façon perdu pour perdu et même ses lieutenants savent bien qu'ils ne garderont pas la même influence à la direction du parti en cas de nouvelle élection !
On assiste depuis 2 semaines à une situation digne du Parti Communiste de l'Union Soviétique à la seule différence que nous sommes en 2012 et tout est relayé quasiment en live par les médias !
C'est pitoyable dans l'ensemble et les électeurs s'en souviendront malheureusement aux prochaines élections nationales; j'espère que Borloo va récuperer tous les déçus de l'UMP et que ces voix n'iront pas chez Bayrou ou au PS car ces deux là ne méritent d'en profiter !

Publié le 03/12/2012 à 23:45 par XX.XX.164.116
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Ce débat en ligne vous intéresse ?  Partagez-le avec vos amis et les internautes...
 
Election UMP : faudrait-il faire revoter les adhérents de l'UMP ?
Nouvelle élection à l'UMP s'imposeNouvelle élection paraît inutile
Score du débat : 90%?
Contributions : 20
Nombre de votes : 375
Participation?

Créateur du débat

michel (6298)

Sensibilité politique ?

DÉBAT LE PLUS CONTROVERSÉ DU MOMENT dans la catégorie Politique
Prélèvement à la source de nos impôts: pour ou contre ?

Option gagnante à 62% : Contre le prélèvement à la source