Le bizutage, une intégration ou un calvaire ?


C'est la même rengaine tous les ans, lors des rentrées dans le supérieur le problème du bizutage refait surface. Le bizutage a été interdit en 1998, mais il est encore courant au sein des grandes écoles et des universités. Souvent il est plus ou moins dissimulé derrière les 'week-end d'intégration' ou les 'journées d'intégrations'. Certains en ressortent fragilisés, d'autres en gardent un bon souvenir mais dans l'ensemble il est toujours difficile de savoir exactement ce qu'il se passe pendant 'l'intégration'. Alors, faut-il réprimer plus sévèrement? Transformer le bizutage en quelque chose de plus édulcoré? Laisser les enseignants et responsables superviser la transmission des traditions? Ne rien changer?

Simple transmission de traditions

38%

Ajouter un argument

C'est plutôt une forme de sadisme

62%

Ajouter un argument

Convaincant ? 5
 Jasmine (6644)

Généralement c'est vrai que le bizutage a plutôt une mauvaise image mais il ne faut pas généraliser. Dans certains cas, ça se passe bien, moi même j'en ai eu pendant mes études et je ne suis pas restée traumatisée à cause de ça.

C'est une sorte de passage vers la vie étudiante, et tant que je ne ça na vire pas dans le bizutage hard, je n'y vois rien de très dérangeant.

Publié le 10/10/2011 à 19:02 par XX.XX.75.151
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 11
 michel (6294)

C'est vrai que vu comme ça on peut considérer qu'il s'agit d'une simple transmission de traditions!
Je me souviens en fait qu'à mon école je n'ai rien subi de désagréable en ce qui concerne le bizutage, et le mot 'intégration' n'était pas à l'usage à l'époque... par contre il paraît qu'ailleurs c'est parfois bien plus hard surtout dans les facs de médecine;)
En fait, c'est comme tout, si ça devient excessif, les dérives commençent à tuer rapidement la tradition...

Publié le 12/10/2011 à 01:17 par XX.XX.145.20
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 3
 Bruce27 (697)

Dans les cas où le bizutage reste bon enfant, ça reste une tradition sympa et moi je n'ai vraiment rien contre parce que c'est un peu un passage à la vie adulte quand on devient étudiant. Après c'est sur que le débat sur le bizutage va encore faire couler de l'encre dans la mesure où certains vont vraiment trop loin et là je ne les suis plus du tout.

Publié le 22/10/2011 à 20:04 par XX.XX.143.86
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 Léa B (1316)

Moi je garde un bon souvenir de mon week-end d'intégration, au début je pensais que ça allait être un truc du genre hardcore et finalement il y'avait une ambiance bon enfant et rien d'humiliant.

Publié le 12/10/2011 à 23:58 par XX.XX.55.203
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -15
 colonel (213)

le bizzutage est interdit par le code penal ceux qui font ça doivent etre condamne a la prison a vie

Publié le 28/12/2011 à 15:03 par XX.XX.211.230
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Convaincant ? 25
 Babar (6625)

Le bizutage c'est la loi du groupe qui prend souvent le dessus sur les règles du droit commun !
Les bizuteurs en exercant une forte pression psychologique arrivent à obtenir parfois l'adhésion complète de nouveaux venus à leurs exactions pitoyables.
Les nouveaux vont à leur tour participer au même rituel l'année suivante car ils l'ont subi eux aussi... et on leur avait dit peut-être à leur propre bizutage qu'un jour ils vont pouvoir s'en donner à coeur joie eux aussi ! ...ainsi le bizutage perdure malgré les mesures d'interdiction qui existent...

Si c'était encore vraiment bon enfant et sans aucun sadisme ou violence on aurait pu se résigner à tolérer cette médiocrité inspirée presque toujours par la 'masse grise' et rarement par les éléments les plus brillants de l'école...

Mais dans certaines écoles le niveau de sadisme et de violence est assez important, au point que toutes proportions gardées, cela pourrait être presque comparé à une séance de viol en réunion.... viol psychique ou psychologique bien sûr...

Publié le 10/10/2011 à 17:21 par XX.XX.143.3
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 3
 Sebastien (2791)

Je ne sais pas trop comment on peut employer le termer de 'transmission de traditions' pour le bizutage, de quelles traditions veut-on parler ?

Je trouve assez scandaleuses certaines formes de bizutage car elles peuvent dans certains cas provoquer des traumatismes psychiques et tout ça pour quoi ??

Publié le 13/10/2011 à 00:27 par XX.XX.194.82
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 1
 Mathialda (2635)

A l'heure d'aujourd'hui cella devient vraiment trop. La simple tradition prend de trop grosse proportion moi j'ai subit des coups, des humiliation publique etc en internat. A l'heure d'aujourd'hui je reste encore choquer et jamais je ne retournerais en internat. Il faudrais que sa cesse. Trop de mal fait.

Publié le 27/09/2012 à 19:33 par XX.XX.34.24
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -2
 Camille (1051)

Le bizutage c'est vraiment nul et certaines personnes oublient que cette pratique est officiellement interdite depuis 1998 ! Malgré cela dans beaucoup de grandes écoles cette soi disant tradition persiste et l'intégration de nouveaux étudiants au lieu de se passer dans la joie et dans la bonne humour tourne souvent aux « jeux » pas drôles du tout, et parfois aux pratiques sadiques, humiliantes et même quelques fois dégradantes ou dangereuses pour les petits nouveaux !

Publié le 15/10/2012 à 17:40 par XX.XX.162.156
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 0
 Marine (5310)

Le bizutage c'est archaique et vraiment une pratique à éradiquer. Il arrive de graves accidents à cause de ce jeu nommé bizutage et je serais ok pour ça seulement si c'était dans la mesure et que chaque élève est volontaire mais dans ce cas là ce n'est plus du bizutage, non ?

Publié le 23/10/2011 à 12:27 par XX.XX.23.57
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -1
 voyance06 (1007)

c'est de la pure connerie ! du n'importe quoi ! ca integre personne ca désintègre ! Depuis quand les étudiants doivent prouver leurs capacités en passant pas se foutre à poil en public et se mettre de l'alcool plein la tronche avec une soirée qui se termine en partouze!!! franchement bien les études!!!!

Publié le 29/01/2012 à 05:50 par XX.XX.99.48
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? 2
 Gabig (283)

Encore une « tradition » a la con! Je sais pas quel plaisir peuvent éprouver les anciens à torturer et humilier les nouveaux étudiants.

Publié le 07/02/2012 à 13:15 par XX.XX.156.46
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -1
 Lenine (7043)

Le bizutage est une méthode inhumaine , traiter les gens comme des moins que rien c'est scandaleux , comment peut on laisser faire ça ? ce qui appellent une tradition c'est une méthode qu'il faut détruire définitivement . humilier les gens c'est honteux !

Publié le 06/06/2015 à 21:34 par XX.XX.71.156
D'accord | Pas d'accord
Convaincant ? -6
 colonel (213)

la loi sur le bizzutage est trop faible ceux qui le font sur d autres personnes doivent etre juges devant une cour d assises pour acte de torture et de barbaries et condamnes severement a la prison a vie sans surete

Publié le 28/12/2011 à 15:00 par XX.XX.211.230
D'accord | Pas d'accord

Ajouter un argument

Si vous participez à ce débat en ligne en répondant à un argument, même relativement ancien, son auteur sera prévenu par e-mail de votre réaction et aura immédiatement l'occasion de vous répondre.
Ce débat en ligne vous intéresse ?  Partagez-le avec vos amis et les internautes...
 
Le bizutage, une intégration ou un calvaire ?
Simple transmission de traditionsC'est plutôt une forme de sadisme
Score du débat : 56%?
Contributions : 14
Nombre de votes : 223
Participation?

Créateur du débat

Pacos (2514)

DÉBAT LE PLUS CONTROVERSÉ DU MOMENT dans la catégorie Société
Que pensez-vous de la situation de la femme en société ?

Option gagnante à 54% : Il faudrais du changement